Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Jean-Claude Mailly (FO) accuse Manuel Valls d’envenimer le conflit sur la loi Travail

CGT et FO appellent à maintenir les journées de mobilisations prévues les 23 et 28 juin prochain malgré les demandes d’annulation de Manuel Valls. Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force Ouvrière a directement mis en cause la responsabilité du Premier ministre dans l’escalade du conflit.

La mobilisation contre le projet de loi travail n’est pas prête de s’essouffler. Dimanche, plusieurs représentants de syndicats ont appelé à continuer la grève et à maintenir les manifestations prévues cette semaine, malgré les tentatives de négociations entamées cette semaine par Philippe Martinez (CGT) et la ministre Myriam El Khomri. A l’occasion d’un rendez-vous, le secrétaire général de la CGT a déposé un certains nombres de changements à apporter au projet de loi pour garantir la sécurité des salariés et faire cesser le mouvement de grève. En l’absence d’accord trouvé, le Premier ministre a durci le ton dans un entretien accordé au JDD ce week-end en exigeant l’annulation des deux journées de mobilisations prévues les 23 et 28 juin.

Manuel Valls, provocateur et pyromane

C’en est trop pour Jean-Claude Mailly. Le secrétaire général du syndicat Force Ouvrière dénonce ce lundi matin dans les colonnes du Parisien l’attitude provocante du Premier ministre qu’il appelle ‘’au bon sens’’ pour retourner ses déclarations à l’encontre des syndicalistes. ‘’A chaque fois que le Premier ministre intervient, prend la parole dans les médias, il se comporte en pyromane au lieu d’apaiser la situation. Cela peut conduire certains à être énervés’’, fustige Jean-Claude Mailly qui appelle le gouvernement à étudier les propositions faites par son syndicat plutôt que de souffler sur les braises. Le secrétaire général de FO prévient, ‘’les manifestations continueront’’ en cas d’un nouveau 49.3 au retour de la loi Travail à l’Assemblée. ‘’Ceux qui pensent le contraire se trompent’’, conclut-il, à l’adresse de Manuel Valls qui assure que le mouvement finira par s’essouffler. 

Jean-Claude Mailly - Manuel Valls
Jean-Claude Mailly (FO) accuse Manuel Valls de l'escalade du conflit sur la loi travail / ©maxppp
Ajouter un commentaire