Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Jean-Luc Mélenchon accuse Carrefour de vendre "Mein Kamp"... puis se rétracte

Jean-Luc Mélenchon a exprimé son "écœurement" jeudi 21 juillet en voyant sur son lieu de vacances un exemplaire de "Mein Kampf" en vente dans un Carrefour. Sauf que le député européen (FG) a avoué quelques heures plus tard s'être trompé dans un tweet d'excuse à la chaîne de magasins.

C'est ce qu'on appelle une jolie boulette. Jean-Luc Mélenchon, actuellement en vacances, a tweeté un peu trop vite ce jeudi 21 juillet. Le député européen Front de gauche a accusé à tort sur Twitter un magasin Carrefour "de vendre Mein Kampfsur son lieu de vacances. Le candidat à l'élection présidentielle de 2017 avait déjà affirmé son rejet de ce livre écrit par Adolf Hitler. Tombé dans le domaine public le 1er janvier 2016, il avait écrit une lettre ouverte pour demander à l'éditeur de son livre L'Ère du peuple (éditions Fayard) de ne pas publier Mein Kampf. Jean-Luc Mélenchon en avait profité pour tacler Marine Le Pen en tweetant : "Pas Mein Kampf quand il y a déjà Le Pen !"

"Excuses"

Jean-Luc Mélenchon a ainsi exprimé son "écoeurement total" en découvrant le livre dans un magasin Carrefour. Suite au tweet de Jean-Luc Mélenchon, le community manager du champion français de la grande distribution lui a demandé de lui préciser "dans quel magasin il avait vu" le livre. Sauf que Jean-Luc Mélenchon est allé un peu vite en besogne. Quelques heures plus tard, le député européen (FG) a reconnu que "ce n'est pas dans un des magasins Carrefour qu'est vendu le livre d'Hitler". Le candidat à la présidentielle 2017 a alors présenté ses "excuses" à la chaîne de magasins.

Jean-Luc Mélenchon accuse Carrefour de vendre
Jean-Luc Mélenchon s'est excusé après sa bévue sur Twitter / ©maxppp
Ajouter un commentaire