Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Jean-Luc Romero - Survivant : Pour un réveil politique et citoyen dans la lutte contre le Sida (Exclu)

Jean-Luc Romero publie son 10ème ouvrage, SurVivant ! Mes 30 ans avec le Sida. Un récit de vie sur trois décennies passées à combattre la maladie mais aussi un plaidoyer pour remettre la lutte contre le VIH au cœur du débat politique.

Élu de Paris et d'Île-de-France, militant pour le droit à mourir dans la dignité, défenseur des droits des personnes homosexuels et auteur prolifique: Jean-Luc Romero cultive plusieurs casquettes, toutes liées les unes aux autres. Il publie le 17 novembre prochain son 10eme ouvrage : SurVivant, mes 30 ans de vie avec le Sida. Un récit de vie sur trois décennies passées à combattre la maladie mais aussi un vibrant message d'espoir : Le VIH n'est pas une fatalité. Dans son livre, Jean-Luc Romero fait le pari qu'à l'horizon 2030 pourra naitre une génération débarrassée du sida, grâce aux traitements et à la prévention, plus que jamais nécessaires. L'enjeu est grand, comme il nous l'a rappelé à l'occasion de la soirée de lancement de SurVivant : 4000 personnes décèdent chaque jour dans le monde du VIH. Comment, alors même que les risques de contamination sont connus et les traitements préventifs toujours plus performants, peut-on compter toujours plus de malades ? Plus de 15 millions de personnes sont actuellement infectées dans le monde selon les chiffres du Sidaction. Un constat qui n'a jamais été plus inquiétant.

Pour Jean-Luc Romero, maire adjoint du 12e arrondissement de Paris (apparenté PS) et conseiller régional d'Île-de-France, la classe politique porte une lourde responsabilité dans ce constat. Manque de volonté politique, passage sous silence des chiffres et des réalités : Jean-Luc Romero le dit, parler du sida est encore tabou. ‘’C’est un manque de volonté politique, depuis Chirac et Lula (président du Brésil, ndlr) qui ont été deux Présidents qui ont eu une vraie volonté politique mais y’a plus cette volonté et aujourd’hui on risque de passer à côté de la fin du Sida à brève échéances, c’est-à-dire à 2030, si les populations ne se réveillent pas et je crois que c’est l’occasion des présidentielles françaises (sic) notamment pour interpeller les politiques et leur dire il faut mettre dans votre programme (…) les moyens pour faire disparaître le VIH en France déjà et dans le monde’’, nous explique-t-il.

‘’Mettez l’argent, faites disparaître ce virus !’’

Il fait un second pari dans son livre, celui que le sursaut viendra de la société civile et qu'elle pourra, en se mobilisant, mettre la pression sur les hommes et femmes politiques en France et à l'étranger. ‘’Quand elle se lèvera pour dire ‘maintenant ça suffit, mettez l’argent pour la lutte contre le sida, faites disparaître ce virus’, il disparaîtra’’, est-il convaincu. ‘’Les politiques doivent mettre l’argent, et ce n’est pas des sommes astronomiques : il faut 23/24 milliards par an de dollars, c’est rien !’’, plaide-t-il.

À la veille de l'élection présidentielle en France, l'élu de Paris souhaite diffuser le plus largement possible son message en espérant pouvoir peser sur les débats. ‘’Comme les gens sont invisibles, les politiques n’en parlent pas puisqu’ils n’ont pas de pression là-dessus (…) vous savez c’est ça en politique, c’est ceux qu’on entend et qui crie fort et en ce moment on voit que les sujets sont très limités (…) et je vais me battre dans les prochains mois pour que ce thème ne soit pas oublié parce que c’est important, c’est un thème de la vie quotidienne et on ne peut plus accepter dans un pays riche comme le nôtre que des gens au Sud meurt dans une indifférence glacée’’.

SurVivant : Mes 30 ans avec le Sida (ed. Michalon) sera disponible dès le 17 novembre.

 

 

 

 

Jean-Luc Romero
Jean-Luc Romero appelle à un sursaut politique et citoyen dans la lutte contre le sida / ©Jean-Luc Romero
Ajouter un commentaire