Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Laurent Wauquiez monte au créneau contre Bernard Cazeneuve, il lance une pétition contre la création d’autres "jungles"

Alors que le gouvernement vient de décider de répartir les migrants de Calais dans des centres de rétention en France, Laurent Wauquiez s’oppose à la décision de Bernard Cazeneuve. Le président par intérim du parti Les Républicains lance une pétition contre la création d’autres « jungles » sur le territoire ce vendredi 16 septembre.

Lutte. « Non à la création de « jungles » sur l’ensemble du territoire national » revendique Laurent Wauquiez dans un courrier adressé aux adhérents et aux élus du parti Les Républicains ce vendredi. « Alors qu’en 2012, la « Jungle » comptait 900 migrants, ils sont aujourd’hui plus de 10.000 à s’être installés dans la « Jungle de Calais ». Le gouvernement s’est montré incapable de résoudre la crise des migrants » explique celui qui a pris la présidence des Républicains après l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy dans la primaire de la droite et du centre.

Dans cette pétition intitulée « Non au plan Cazeneuve de répartition des migrants de Calais dans nos régions », Laurent Wauquiez est vent debout contre le gouvernement. «  N’ayant plus aucune solution à offrir aux Calaisiens pour résoudre la crise migratoire, il (le gouvernement ndlr) se contente de disperser dans les régions de France les migrants, ce qui revient à propager le problème et non à le résoudre » écrit le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Laurent Wauquiez s’oppose à Bernard Cazeneuve sur les migrants

Recommandant la « création  de centres internationaux de rétention à proximité de la zone syro-irakienne » et « la suspension de l’espace Schengen », Laurent Wauquiez a déjà fait savoir qu’il refusait d’accueillir les 1784 migrants que le plan de répartition du gouvernement prévoit d’envoyer dans sa région, comme le rapporte LCP.  Bernard Cazeneuve table dans son plan d’évacuation des migrants de Calais et de Paris, sur une répartition selon « un critère démographique pondéré par les efforts faits par chaque région ». Face au tollé provoqué par son plan, le ministre de l’Intérieur s’est défendu mercredi de vouloir créer « des mini-Calais ».

Cette pétition est le premier acte fondateur de la présidence de Laurent Wauquiez où, étonnamment, le terme « par intérim » a disparu de sa signature… 

Laurent Wauquiez montre au créneau contre Bernard Cazeneuve, il lance une pétition contre la création d’autres
Laurent Wauquiez s’oppose au plan de répartition des migrants de Calais décidé par le ministre de l’Intérieur / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par HEROS, le vendredi 16 septembre à 22:02
Non au mini calais
Ça suffit l'invasion, les violences, les attaques, les destructions de camions voitures EXPULSION
Par Romarinette, le samedi 17 septembre à 09:08
Invasion
Non aux "mini jungles" et au cheval de Troie
Par lomeo, le mercredi 21 septembre à 20:29
petition laurent wauquier
Je soutiens Laurent WAUQUIER je suis contre la répartition de la jungle de calais je demande un référendum
Ajouter un commentaire