Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Livre-confessions de François Hollande : démissions en série à l’Elysée et dans les ministères

Depuis le livre-confessions de François Hollande, rien ne va plus à l’Elysée et dans les ministères. Déçus, de nombreux employés ont décidé de claquer la porte, selon une information de Paris Match.

Seul contre tous. A six mois de la fin de son quinquennat, François Hollande voit partir de nombreux conseillers de l’Elysée et des ministères. Des employés déçus par les confidences du chef de l’Etat aux journalistes du Monde dans le livre "Un président ne devrait pas dire ça.", comme nous l’explique Paris Match. Ministres, élus, collaborateurs, ils sont de plus en plus nombreux à ne plus croire en lui. Le bras droit d’une ministre déclare : "François Hollande est descendu de lui-même de son piédestal de président de la République."

Toujours selon Paris Match, trois conseillers viendraient de quitter le Palais de l’Elysée. Nathalie Iannetta, chargée des sports, mais aussi, et chose plus difficile à supporter pour le président, deux proches : Isabelle Sima, sa directrice de cabinet et Christophe Pierrel, son adjoint. Isabelle Sima connait François Hollande depuis les années 1980. Ils avaient même vécu ensemble à Tulle quand le jeune candidat socialiste avait été hébergé un temps par les parents d’Isabelle. Lui aussi sur le départ, Christophe Pierrel aurait assuré : "Je serai plus utile à l’extérieur qu’à l’intérieur."

François Hollande fait fuir ses collaborateurs

Sur les 42 collaborateurs nommés en 2012, il n’en resterait plus que cinq, selon le magazine Paris Match. Et pour combler les postes vides, François Hollande a dû se creuser la tête et faire appel à de vieux compagnons de route. Dominique Ceaux, qui fut directeur général des services du Conseil général de Corrèze, remplacera Isabelle Sima. Romain Pigenel, formé par Julien Dray, se chargera, lui, des discours. Des départs s’organisent également dans les ministères. Dans le seul cabinet de Michel Sapin, trois employés auraient décidé de faire leurs cartons. Et concernant ceux qui restent, certains ont déjà annoncé leur départ pour début 2017.

Si François Hollande décide de se représenter en 2017, il va devoir faire face à un sérieux casse-tête pour remplacer ceux qui ont décidé de claquer la porte.

Livre-confessions : démissions en série à l’Elysée et dans les ministères
De nombreux employés ont décidé de quitter leurs fonctions à l'Elysée et dans les ministères / ©maxppp
Ajouter un commentaire