Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Un maire d'extrême droite jugée pour avoir refusé de marier un couple lesbien

La maire de Bollène dans le Vaucluse, affiliée à la Ligue du Sud, Marie-Claude Bompard comparaît, ce jeudi 5 janvier, devant le tribunal correctionnel de Carpentras pour avoir refusé de marier un couple lesbien.

Le 23 août 2013, Angélique et Amandine devaient s'unir à la mairie de Bolène, profitant de la récente adoption du "Mariage pour tous". Ce devait être le plus beau jour de leur vie, sauf que la maire de la ville Marie-Claude Bompard, affiliée à la Ligue du Sud, parti d'extrême droite fondé par son mari Jacques Bompard, refuse de les unir. 

Invoquant par communiqué "sa liberté de conscience", l'édile est rappelé à l'ordre par le préfet mais elle maintient sa position. Le couple lesbien avait toutefois pu se marier le jour-même devant un autre agent de la maire. S'estimant victimes de discrimination en raison de leur orientation sexuelle, elles décident donc de porter plainte, rapidement classée sans suite par le procureur de la République. Toutefois, l'association "Mousse" a décidé de se porter partie civile, avant la fin du délai de prescription.

Marie-Claude Bompard risque cinq ans de prison

Selon le quotidien Libération, l'élue du Vaucluse risque cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. Selon son directeur de cabinet, Marie-Claude Bompard serait "sereine d'un point de vue judiciaire, mais trouve scandaleuse cette démarche de l'association, un vrai lobby de la LGBT".

D'ailleurs, l'édile "lance un appel à la résistance, quitte à être placée dans le camp des parias".

Un maire d'extrême droite jugée pour avoir refusé de marier un couple lesbien
La maire de Bollène (Vaucluse), affiliée à la Ligue du Sud, Marie-Claude Bompard comparaît ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Carpentras pour avoir refusé de marier un couple lesbien / ©maxppp
Ajouter un commentaire