Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Manuel Valls hué et sifflé pendant la minute de silence en hommage aux victimes de Nice

Manuel Valls s’est rendu à Nice ce lundi 18 juillet pour assister à la minute de silence nationale en hommage aux victimes de l’attentat du 14 juillet. Le Premier ministre a été accueilli par une foule en colère qui l’a copieusement hué et insulté pendant son passage.

Une minute de silence nationale était respectée ce lundi 18 juillet à midi à travers toute la France. François Hollande et Bernard Cazeneuve se sont retrouvés sur le parvis du ministère de l’Intérieur afin d’y assister tandis que Manuel Valls s’est rendu à Nice. Sur la promenade des Anglais, lieu du drame qui a fait 84 victimes et plus de 200 blessés, le Premier ministre a été accueilli avec une hostilité impressionnante. Une très large foule s’était rassemblée pour rendre hommage aux victimes de l’attentat mais l’ambiance générale était à la colère à l’arrivée de Manuel Valls. Hué et sifflé alors qu’il se rendait à la tribune officielle, le Premier ministre a essuyé insultes, sifflements et cris des personnes sur place.

‘’C’est vous les terroristes !’’

Autant à son arrivée qu’à son départ, à la fin de la minute de silence qui a été suivie à Nice d’une Marseillaise, de très nombreux sifflets et cris ont été entendus dans la foule. Le Premier ministre a quitté les lieux sous les ‘’Salopard !’’, ‘’Dégage !’’ et ‘’C’est vous les terroristes !’’ hurlés par une foule en colère. De nombreuses personnes étaient également venues exiger la démission du Premier ministre après le troisième attentat de masse qui a frappé la France depuis janvier 2015.

Manuel Valls en Corse :
Manuel Valls hué par la foule lors de l'hommage aux victimes de l'attentat de Nice / ©maxppp
Ajouter un commentaire