Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Manuel Valls juge qu’Emmanuel Macron se met trop en avant

Emmanuel Macron est au cœur de plusieurs polémiques successives ces dernières semaines. Pour Manuel Valls, la plupart sont cause d’une trop grande envie du ministre de l’économie de se faire bien voir.

Les temps sont durs pour Emmanuel Macron. Le ministre de l’Economie enchaîne polémique sur polémique et sa côte de popularité s’en ressent. Alors qu’il était plébiscité par une majorité de français, il dégringole de 63% à 54% d’opinion favorable selon un sondage Ifop pour Le Figaro. Entre ses propos teintés de hiérarchisation des classes sur les ‘’costards’’, sa récente déconvenue lors d'un déplacement à Montreuil et la mauvaise évaluation de son patrimoine qui lui a valu de ne pas payer l'ISF, Emmanuel Macron peine à redorer son image. Interrogé sur ce dernier point, Manuel Valls tempère, non sans tacler au passage son ministre. ‘’Là, c’est d’un autre ordre. (…) Ce n’est pas Macron qui a voulu se mettre en avant sur cette question fiscale’’, lâche-t-il selon des propos rapportés par Le Figaro.

Il faut jouer collectif on vous dit

Il est vrai que depuis quelques semaines, le ministre de l’Economie se la joue solo. Le lancement de son mouvement En Marche ! a suscité de nombreuses interrogations sur sa loyauté envers le gouvernement. Nombreux aussi étaient ceux qui y voyaient même une ambition présidentielle à peine voilée. Ce qui fait dire à Manuel Valls, lassé d’avoir à le répéter, qu’il serait bon de se remettre à penser ‘’équipe’’. ‘’Je suis chef du gouvernement. Emmanuel est membre de ce gouvernement. C’est un atout. C’est un talent. Après, pour le reste, c’est à lui aussi d’être dans un collectif. Je l’ai dit dix fois, vingt fois. Je ne changerais pas de mot. (…) Chacun doit jouer collectif.’’ Concernant la chute de popularité du ministre de l’Economie, c’est à croire que Manuel Valls l’avait vu venir, l’attendait même peut-être : ‘’À lui de se rendre compte de ce qu’il crée autour de lui. Il faut être conscient des tensions que l’on crée et ne pas les entretenir.’’ À bon entendeur.

Macron-Valls
Manuel Valls juge qu'Emmanuel Macron essaie trop de se faire bien voir
Ajouter un commentaire
Breaking News