Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Marine Le Pen : la justice demande la levée de son immunité parlementaire

C’est une demande du tribunal de grande instance de Nice au parlement européen : la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen pour l’entendre dans une affaire de plainte en diffamation. La présidente du Front national aurait tenu des propos diffamatoires en 2015 à l’encontre du maire de Nice, Christian Estrosi.

C’est une information du Parquet tombée ce vendredi 20 janvier. Le tribunal de grande instance de Nice a adressé au Parlement européen une demande de levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen pour l’entendre dans une affaire de plainte en diffamation déposée contre elle par Christian Estrosi. L'ancien maire de Nice reproche à la présidente du Front national d’avoir tenu des propos diffamatoires en mai 2015 contre lui, lors d’une émission animée par le journaliste Jean-Pierre Elkabbach, diffusée sur la chaîne Itélé et la radio Europe 1.

Marine Le Pen aurait tenu des propos diffamatoires contre Christian Estrosi en 2015

Marine Le Pen avait accusé Christian Estrosi de financer l’Union des organisations islamiques de France, dont la dissolution est réclamée par certains responsables politiques, dont le Front national. Une organisation critiquée pour sa proximité avec l’Islam politique des frères musulmans. En décembre dernier pourtant, cette organisation avait réintégré le bureau du Conseil français du culte musulman. En 2013, le parlement européen avait déjà voté la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen dans le cadre d'une enquête pour incitation à la haine raciale. 

Le 16 novembre dernier, Christian Estrosi était déjà la cible de d’un élu FN. Lors d’une séance au conseil régional, il avait été insulté "d’enfoiré de gaulliste" par Thibault de la Tocnaye un élu FN.

Marine Le Pen : la justice demande la levée de son immunité parlementaire
Le tribunal de Nice demande la levée de l’immunité parlementaire de Marine Le Pen / ©maxppp
Ajouter un commentaire