Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Marine Le Pen s’emmêle les crayons sur Bertolt Brecht

Marine Le Pen est ravie de la victoire du Brexit et elle a tenu à le redire ce 5 juillet lors de son intervention au Parlement européen après les conclusions du sommet sur le Brexit.

Depuis son siège de députée européenne, la présidente du Front national a convoqué Bertolt Brecht en appui de sa démonstration contre la « haine des européistes » qui veulent, selon elle, remettre en cause le vote des électeurs britanniques. « On est passé à la phase où l’on remet en cause le peuple, sa volonté, la démocratie. Bertolt Brecht disait : "Quand le peuple vote mal, il faut dissoudre le peuple". C’est d’ailleurs peut-être ce que vous avez déjà commencé à faire depuis des années avec l’immigration massive, mais vous allez beaucoup plus loin. Vous dites, quand le peuple vote mal, il faut supprimer le vote. »

Contresens

En citant Brecht, la présidente du Front national faisait référence au poème La solution (die Lösung), paru en 1953 dans lequel le dramaturge et metteur en scène allemand se demandait s’il ne serait « pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? » Sauf que le texte était en réalité une critique de la sévère répression dont furent victimes les acteurs de l’insurrection populaire de juin 1953 en Allemagne de l’Est. Pas vraiment le même contexte.

Ce n’est pas la première fois que le FN s’empare de Brecht. Déjà en 2014, le député du Gard Gilbert Collard avait cité de manière très approximative La solution : « Puisque le peuple vote contre le gouvernement, il faut le dissoudre pour en élire un autre, écrivait Berthold (sic) Brecht dans son poème La solution. »

Marine Le Pen s’emmêle les crayons sur Brecht
©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News