Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Marion Le Pen adresse un message en italien au candidat aux municipales à Milan

Marion-Maréchal Le Pen adresse un message de soutien en italien aux candidats de la Ligue du Nord à l'occasion des élections municipales à Milan.

#Supporto. Le Front national et la Ligue du Nord italienne entretiennent d'excellents rapports. Les deux mouvements font partie du même groupe politique au Parlement européen : l'ENL (L’Europe des nations et des libertés) coprésidé par Marine Le Pen. La Lega Nord a pourtant un réputation sulfureuse en Italie. L'un des dirigeants du parti, Roberto Calderoli -plusieurs fois ministre et vice-président du Sénat italien de 2001 à 2004- avait, par exemple, salué le succès de l'Italie à la coupe du monde de football en 2006 en parlant d'« une victoire de l'identité italienne [...] contre une équipe de France qui a sacrifié sa propre identité en alignant des noirs, des islamistes et des communistes pour obtenir des résultats. »

Quelques années plus tard, il avait institué le "jour du cochon", invitant les propriétaires de porcs à se promener avec leurs animaux près des lieux de culte musulman. Mais sa provocation la plus retentissante hors des frontières italiennes est d'avoir comparé la ministre de l'Intégration d'origine congolaise à un singe, "Quand je vois les images de Cécile Kyenge, je ne peux m'empêcher de penser à des ressemblances avec un orang-outan".

 

Paradoxe

Pas de quoi freiner les ardeurs de Marion-Maréchal Le Pen. En mars dernier, sur invitation du secrétaire fédéral de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, la nièce de la présidente du FN s'était rendu en Italie pour rencontrer des dirigeants du parti populiste italien et participer à des réunions publiques communes. Autrement dit : l'opération dédiabolisation du FN s'arrête là où les Alpes commencent. Mais en postant ce message vidéo sur son compte Twitter, dans lequel MMLP adresse son soutien aux candidats de la Ligue du Nord pour les élections municipales à Milan qui auront lieu les 5 et 6 juin prochains ; la plus jeune députée de l'Histoire de la République oublie sciemment de détailler la composition de la liste.

Car en réalité, la tête de liste, Stefano Parisi est présenté comme un modéré. Il est à la tête d'une grande coalition classée au centre-droit, et ce, malgré la présence de partis populistes. On y retrouve, entre autres, Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi : l'équivalent italien des Républicains de Nicolas Sarkozy. Car la Ligue du Nord, contrairement au FN, est un parti de gouvernement qui a bien compris l'intérêt de ces alliances parfois contre-nature pour accéder au pouvoir. D'où le caractère cocasse que revêt cette vidéo, au-delà de voir Marion Maréchal-Le Pen parler italien.

Marion Maréchal-Le Pen parle italien
Marion Maréchal-Le Pen parle italien / ©Twitter
Ajouter un commentaire
Breaking News