Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Myriam El Khomri "chahutée" en Guadeloupe, bouleverse son programme

Déplacement en Guadeloupe compliqué pour la ministre du Travail. Après avoir été "chahutée" lors d'une rencontre, Myriam El Khomri a dû annuler sa visite dans une agence de Pôle Emploi, pour se rendre dans un autre établissement récemment vandalisé par des grévistes.

Sale temps pour la ministre. Myriam El Khomri ne semble pas la bienvenue en Guadeloupe. Un conflit social sévit actuellement dans les agences de Pôle Emploi. Une partie des employés sont en grève. Ils réclament une amélioration de leur temps de travail et l’accueil des demandeurs d’emploi. Selon nos confrères d’RTL, alors que Myriam El Khomri rencontrait des bénéficiaires de la "garantie jeunes" mercredi dernier, des manifestants auraient perturbé la rencontre en scandant : "la garantie jeunes, c’est la précarité." Suite à cet incident, la préfecture de Guadeloupe avait alors annoncé l’annulation d’une visite dans une agence Pôle Emploi sans plus de précision.

Myriam El Khomri s’est rendue dans une agence Pôle Emploi vandalisée

Mais le ministère a par la suite expliqué, que la ministre du Travail se rendait dans une autre agence Pôle Emploi, récemment vandalisée par des grévistes, pour rencontrer des agents "sous le choc." Myriam El Khomri a tenu à se rendre aux côtés des équipes et réaffirmer sa volonté "que soit garantie la continuité d'un service public, indispensable à nombre de nos concitoyens." Elle souligne qu'"aucune violence ne doit venir ternir la légitimité de l'action syndicale et dégrader notre bien commun," selon nos confrères du Point.

Sur fond de loi Travail décriée, la situation sur le terrain est visblement compliquée pour Myriam El Khomri. Hier après-midi, seuls deux syndicats, CFE CGC et CFDT, avaient accepté de rencontrer la ministre du Travail et tenter ainsi de renouer le dialogue.

Myriam El Khomri
La ministre du Travail a dû changer son agenda, sur fond de Loi Travail décriée / ©maxppp
Ajouter un commentaire