Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Nathalie Kosciusko-Morizet propose à Manuel Valls de travailler ensemble à lutter contre le terrorisme

Nathalie Kosciusko-Morizet propose à Manuel Valls de travailler ensemble à la lutte contre le terrorisme. La candidate à la primaire de la droite et du centre a adressé un courrier (que s'est procurée l'AFP) au Premier ministre dans lequel elle lui expose plusieurs de ses propositions, et lui demande de "se rencontrer".

Nathalie Kosciusko-Morizet vient d'envoyer une lettre à Manuel Valls. Dans un courrier que s'est procurée l'AFP, elle propose au Premier ministre de travailler ensemble à la lutte contre le terrorisme. "Face aux périls qui menacent notre Nation, il me semble absolument primordial que toutes les forces politiques du pays puissent travailler de concert pour imaginer et mettre en place des solutions concrètes, efficaces", écrit la candidate à la primaire de la droite et du centre. Une proposition qui ne devrait pas laisser Manuel Valls insensible, lui qui appelait au lendemain de l'attentat du 14 juillet à Nice à l'unité nationale"Notre pays est engagé dans une guerre de longue haleine contre le terrorisme", justifie-t-elle, affirmant que ce combat est celui "de la reconquête des consciences au sein desquelles l'islamisme radical prospère, sur un terreau de misère identitaire, civique, culturelle et économique".

Une rencontre à venir prochainement ?

L'ancienne ministre détaille ensuite certaines de ses propositions. Elle appelle ainsi une nouvelle fois à "déclarer le salafisme hors la loi", elle qui a lancé une pétition à ce sujet il y a quelques jours et qui promet de "déposer une proposition de loi en ce sens". "Une telle loi permettrait de fermer les mosquées qui abritent les prédicateurs prêchant la haine, de poursuivre, condamner ou d'expulser ceux-ci et d'interdire toute nouvelle implantation de cette +religion+ qu'il faut éradiquer, dans la mesure où elle porte en elle le refus absolu des valeurs les plus fondamentales de notre République", détaille Nathalie Kosciusko-Morizet. Elle souhaite également "assurer l'indépendance de l'islam de France" en mettant fin aux financements étrangers des mosquées. Elle propose ainsi des "financements alternatifs" comme une taxe halal, mesure que François Bayrou a déjà évoquée récemment. La députée LR de l'Essonne conclut son courrier en proposant un rendez-vous à Manuel Valls. "Il m'a semblé que certaines de ces analyses rencontraient auprès de vous un écho plus favorable, ces derniers temps", écrit-elle. "C'est pourquoi je souhaite, Monsieur le Premier ministre, vous rencontrer afin de vous exposer plus en détail mes propositions". Une manière pour Nathalie Kosciusko-Morizet de se démarquer de ses adversaires à la primaire de la droite et du centre.

Nathalie Kosciusko-Morizet propose à Manuel Valls de travailler ensemble à lutter contre le terrorisme
Nathalie Kosciusko-Morizet a envoyé une lettre au Premier ministre pour lui demander une "rencontre" / ©maxppp
Ajouter un commentaire