Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Patrick Balkany n’impose pas sa loi chez les manifestants

Mardi 3 mai, le député des Hauts-de-Seine est passé au travers des manifestants de la Loi Travail, aux Invalides. Bien mal lui en a pris. Patrick Balkany a été accueilli par des insultes et certains manifestants l’ont chahuté. Non Stop Politique vous en dit plus.

Mardi 3 mai, la ministre du Travail et de l’Emploi, Myriam El Khomri, présentait son projet de loi Travail à l’Assemblée Nationale après plusieurs semaines de contestation populaire. Si le projet a été réécrit, le texte est loin de faire l’unanimité auprès des parlementaires y compris ceux de la majorité. Si l’on en croit les dernières estimations, il manquerait au gouvernement entre 30 et 40 voix (sur les 289 nécessaires pour atteindre la majorité absolue). Pour expliquer ce manquement, Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée, pointait du doigt les députés frondeurs de la gauche mardi sur Itélé comme le rapportait Non Stop Politique.

"Balkany en prison"

Alors que le projet de loi était présenté à l’Assemblée Nationale par Myriam El Khomri dans un climat de tension, des manifestations se tenaient aux abords du parlement. Patrick Balkany se rendait au Palais Bourbon quand le député-maire de Levallois-Perret a croisé un petit groupe de manifestants opposé au texte initié par la ministre du Travail. "Dégage escroc", "Balkany en prison", "arrêtez-le, il s’échappe", ont-ils crié. Insulté et légèrement bousculé, l’élu de droite a vu la police intervenir "pour l’entourer et éviter que la provocation ne tourne à la dispute", écrit Le Parisien qui relayait l’information sur son site internet mercredi. 

Patrick Balkany n’impose pas sa loi chez les manifestants
Patrick Balkany pris à partie par les manifestants de la Loi Travail / ©dr
Ajouter un commentaire
Breaking News