Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Patrick Balkany réinvesti par les Républicains, de nouveau épinglé par la Cour des comptes régionale

Nouveaux déboires judiciaires en vue pour Patrick Balkany. Le député-maire LR de Levallois-Perret est dans le viseur de la chambre régionale des comptes comme le révèle France Bleu 107.1 ce jeudi 23 juin. Une information qui tombe mal pour l’élu Les Républicains alors que sa réinvestiture pour les élections législatives de 2017 est mise en cause par d’autres membres du parti.

Série noire.  Les ennuis judiciaires s’accumulent pour Patrick Balkany. Mis en examen quatre fois, le député-maire Les Républicains de Levallois-Perret est de nouveau dans le viseur de la Chambre régionale des comptes d’Ile-de-France. Comme le révèle France Bleu 107.1, les juges se sont intéressés à la gestion de la société d’aménagement immobilier SEMARELP, contrôlée par la ville de Levallois-Perret. Selon eux, l’entreprise sait soigner ses dirigeants et ses salariés, surtout ceux qui sont proches de Patrick Balkany. Certains toucheraient jusqu’à 30 000 euros par mois à la SEMARELP comme Jean-Pierre Aubry, ancien gardien de gymnase, devenu directeur général de la société.

Patrick Balkany candidat à sa propre succession dans les Hauts-de-Seine

Une information qui met Patrick Balkany dans une position délicate. Le député est candidat à a sa propre succession dans les Hauts-de-Seine. La commission nationale d’investiture des Républicains a réinvesti le maire de Levallois mardi 21 juin comme il est prévu de le faire pour chaque candidat qui souhaite se représenter. Une règle dont a bénéficié Patrick Balkany malgré ses quatre mises en examen pour fraude fiscale, corruption passive, blanchiment de fraude fiscale et déclarations mensongères.  Des voix s’élèvent à droite pour dénoncer cette investiture. "Je désapprouve l’investiture de Patrick Balkany. Toujours la même vieille politique ! "a tweeté Bruno Le Maire. "Ce n’est pas dans la réplication du monde politique que soient dans les personnes ou dans les pratiques parce que les personnes et les pratiques sont liées qu’on trouvera la solution pour demain" a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet sur BFMTV.  D'autres élus, de tout bord politique, ont exprimé leur consternation sur Twitter. 

 

Patrick Balkany réinvesti par les Républicains, de nouveau épinglé par la Cour des comptes régionale
Patrick Balkany est visé par la Cour régionale des comptes / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News