Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Pour Jean-Vincent Placé, la primaire c’est "The Voice et Koh Lanta réunis"

Jean-Vincent Placé a ironisé sur le système des primaires, selon une information de Paris Match. Le secrétaire d’État a comparé ce scrutin avec des émissions de télé-réalité.

Jean-Vincent Placé aime sortir du lot et faire parler de lui. Le 4 novembre dernier, il se faisait rappeler à l’ordre par Stan Wawrinka en plein tournoi de Bercy. Le secrétaire d’État bavardait tranquillement pendant le match, ce qui avait passablement énervé le joueur de tennis suisse. Stan Wawrinka avait crié : "Oh, ça te dérange pas qu’on joue un match ? Non mais sérieux. Il est minuit, si tu n’as pas envie de voir, tu rentres." Un moment gênant pour Jean-Vincent Placé qui avait par la suite tenté de minimiser l'affaire.

Jean-Vincent Placé ironise sur le système des primaires

Autre sortie de Jean-Vincent Placé dévoilée par Paris Match, cette déclaration sur le système des primaires, alors que celle de la Belle Alliance Populaire a lieu en ce moment même et dont le premier tour se déroulera le 22 janvier prochain.

Le secrétaire d’État, par un trait d’humour, aurait déclaré au sujet de ce mode de scrutin : "La primaire redonne du poids aux réseaux sociaux et aux médias, aussi bien aux nouveaux qu'aux médias traditionnels." Le secrétaire d’État a déclaré par la suite: "C'est "The Voice" et "Koh Lanta" réunis. Si tu chantes bien, que tu as une bonne chanson et que tu es bien sapé, tu deviens Julien Doré (...) Et après, c'est Koh Lanta. À la réunification, il faut liquider le leader du camp d'en face." Jean-Vincent Placé estimerait donc, en bref, que pour séduire les électeurs, il faudrait bien se présenter et bien parler, mais aussi savoir rassembler son camp une fois élu, pour anéantir son adversaire.

Pour Jean-Vincent Placé, la primaire c’est
Jean-Vincent Placé ironise sur le système des primaires / ©maxppp
Ajouter un commentaire