Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Présidentielle 2017 : les départs s’accélèrent à l’Elysée et dans les cabinets ministériels

En période pré-électorale, il n’est pas rare de voir les collaborateurs des ministères et de l’Elysée quitter leurs fonctions. Mais une enquête du journal Le Monde divulguée ce lundi 19 septembre, révèle que le nombre de ces départs connait une augmentation sans précédent.

Dépeuplement. Les collaborateurs et directeurs de cabinet de François Hollande et de ses ministres craignent-ils que leurs postes ne soient pas reconduits en 2017 ? Il semblerait que la réponse soit oui. Selon une étude du journal Le Monde, qui s’est appuyé des publications du Journal Officiel entre le 1er juin et le 15 septembre, les départs enregistrés cet été témoignent d’une hausse significative. Un chiffre bien plus important que les habituelles reconversions à cette époque. Le quotidien du soir indique qu’en l’espace de cent jours, "pas moins de 57 membres de cabinets ministériels et à la présidence de la République ont cessé leurs fonctions, soit un peu plus de 10% des effectifs". Cette hausse, qui est passée du simple au double entre 2011 et 201,6 concerne aussi les hauts responsables des cabinets, pas toujours tendres envers leurs anciens ministres.

Des ministères dépeuplés

Cette hémorragie n’est pas nouvelle. Une enquête menée par Europe 1 en février revenait déjà sur ces désertions au sein des cabinets ministériels. La radio indiquait ainsi qu’entre Noël et février, Matignon enregistrait une dizaine de départs soit le quart des effectifs du cabinet du Premier ministre. Mais tous ces collaborateurs et autres conseillers ne sont pas en reste après leurs départs. Si beaucoup tentent l’aventure dans le privé, la plupart retrouve un emploi dans la haute fonction publique. Ces départs, qui s’accélèrent depuis cet été, laissent présager  le pire pour François Hollande, certainement candidat à sa réélection.

Présidentielle 2017 : les départs s’accélèrent à l’Elysée et dans les cabinets ministériels
Un nombre inédit de départs dans les cabinets ministériels et à l’Elysée / ©maxppp
Ajouter un commentaire