Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Primaire à droite : Nathalie Kosciusko-Morizet se félicite d’être arrivée en 4ème position

Candidate de justesse à la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet se félicite d’être arrivée en quatrième position, dépassant même Bruno Le Maire. Sur Twitter, et en vidéo, elle remercie ses soutiens.

Le premier tour de la primaire de la droite et du centre aura été le scrutin de toutes les surprises. L’écrasante avancée de François Fillon sur le grand favori des sondages en a été la première : avec ses 16 points d’avance sur le maire de Bordeaux, l’ancien Premier ministre a déjoué tous les pronostics. Deuxième surprise, l’élimination dès le premier tour de Nicolas Sarkozy, crédité de seulement 20% des voix.

Mais pour Nathalie Kosciusko-Morizet, il est une troisième surprise qui, elle, n’a pas fait les gros titres : son propre score. ‘’Vous ne voulez pas le signaler mais je vous le dis quand même ne serait-ce que pour toute l’équipe qui m’a accompagné dans cette campagne, qui a fait une formidable campagne, c’est que vous m’annonciez dans les choux depuis le début et je suis quand même arrivée quatrième (…) ça compte au moins pour moi, pour mon équipe et pour les plus de 100 000 électeurs qui se sont déplacés pour moi’’, a-t-elle rappelé fièrement sur France Info ce mardi.

Le quatrième homme est une femme 

En effet, avec 2.6% des voix, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est hissée à la quatrième place de ce scrutin historique pour la droite. Une belle réussite pour la candidate qui est parvenu à participer de justesse à cette primaire. Elle devance ainsi Bruno Le Maire (2,5%), relégué en cinquième position, alors même qu’il était désigné comme le troisième homme de la primaire durant de longs mois.

Pour saluer cette victoire, l’ancienne ministre de l’Écologie s’est fendue d’une vidéo sur son compte Twitter pour remercier ses électeurs. ‘’Contre toute attente, le quatrième homme de #LaPrimaire est une femme ! Merci à vous tous pour votre soutien, ce n’est que le début ! (…) On continue le combat, parce qu’en fait, il ne fait que commencer’’, a-t-elle déclaré. Pour le second tour de la primaire, Nathalie Kosciusko-Morizet s’est ralliée sans attendre à Alain Juppé dès dimanche soir. Sur France Info ce matin, elle a, elle aussi, attaqué la ligne ‘’conservatrice’’ de François Fillon.

 

Nathalie Kosciusko-Morizet future ministre d’Alain Juppé ? Elle alimente le mystère
Nathalie Kosciusko-Morizet se félicite d'avoir pris la quatrième place à Bruno Le Maire / ©maxppp
Ajouter un commentaire