Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Primaire à gauche: après avoir refusé, Guy Bedos accepte de faire partie de l'équipe d'Arnaud Montebourg

Le candidat à la primaire de la gauche Arnaud Montebourg a présenté, lundi 2 janvier son organigramme de campagne. A la tête du comité de soutien de l'ancien ministre, était cité le nom de Guy Bedos. Quelques heures plus tard, l'humoriste avait démenti. Toutefois, par "sympathie" et pour ne pas "le gêner",ce dernier a finalement accepté.

C'est le feuilleton de la journée. En présentant, lundi 2 janvier, son organigramme de campagne à la presse, Arnaud Montebourg a annoncé que Guy Bedos serait à la tête de son comité de soutien. Toutefois, quelques heures plus tard, l'humoriste de 82 ans avait démenti, avant de finalement en fin d'après-midi accepter par "sympathie".

"J'accepte pour ne pas gêner Arnaud, car je l'aime beaucoup", a déclaré Guy Bedos à RTL. Il sera donc le président du comité de soutien du candidat à la primaire de la gauche après mûre réflexion. Plutôt dans l'après-midi, le comique avait démenti en confiant à l'AFP: "on en a discuté, j'en ai plaisanté avec lui mais je ne veux pas avoir de rôle officiel en politique. Je suis un artiste".

Guy Bedos ne veut pas "gêner" Arnaud Montebourg

Pourtant, les équipes d'Arnaud Montebourg l'assure : Guy Bedos avait bien accepté le poste. Interrogé par le JDD, François Kalfon - directeur de la campagne d'Arnaud Montebourg - a expliqué : "on n'aurait jamais écrit ça s'il n'y avait pas eu de discussion avec lui. Mais on ne conteste pas qu'il y ait eu une différence d'interprétation, de compréhension". 

Finalement, l'humoriste a annoncé qu'il acceptait le titre de président du comité de soutien pour ne pas "gêner" Arnaud Montebourg mais a toutefois glissé qu'il avait "d'autres choses à faire". "Que faire? Qu'est-ce qu'on attend de moi? A part de dire que j'aime Arnaud Montebourg et que je vais voter pour lui, qu'est-ce que je peux faire?", a-t-il plaisanté.

Après avoir refusé, Guy Bedos accepte de faire partie de l'équipe d'Arnaud Montebourg
Après avoir refusé le poste, l'humoriste Guy Bedos accepte finalement de prendre la tête du comité de soutien d'Arnaud Montebourg / ©maxppp
Ajouter un commentaire