Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Pas vu à la télé

Propos de Ségolène Royal sur Fidel Castro : Jean-Pierre Raffarin exige une sanction

Jean-Pierre Raffarin juge que Ségolène Royal doit être sanctionnée après ses propos polémiques sur l’ancien leader cubain. Au micro d’RTL ce lundi 5 décembre il déclare : "Ce qui est dit est quelque chose d’inacceptable, et de moins point de vue, la République et l’exécutif doivent la sanctionner."

Sale temps pour Ségolène Royal. La ministre de l’écologie était en déplacement à Cuba. Elle a été choisie par François Hollande pour représenter la France aux funérailles de Fidel Castro. Ce dimanche 4 décembre, interrogée par des journalistes sur place, elle a tenu à saluer Fidel Castro comme "un monument de l’Histoire" rejetant ainsi les accusations de violation des droits de l’homme. Elle a tenu à dénoncer la désinformation à ce sujet : "Ce que j'observe, c'est que jamais les relations diplomatiques n'ont été coupées avec Cuba, y compris de la part de certains responsables politiques qui me critiquent, qui critiquent la France, jamais. Il y a toujours du positif et du négatif dans les histoires, mais certains ne vont pas se rhabiller à bon compte au nom des droits de l'homme alors qu'on sait qu'ici, quand on demande des listes de prisonniers politiques, on n'en a pas. Eh bien, fournissez-moi des listes de prisonniers politiques. A ce moment-là, on pourra faire quelque chose." Une déclaration qui a provoqué un tollé dans la classe politique.

Jean-Pierre Raffarin se montre très critique vis-à-vis de Ségolène Royal

Interviewé sur le sujet au micro d’RTL ce lundi 5 décembre, Jean-Pierre Raffarin critique ouvertement les propos tenus par Ségolène Royal : "Il s’agit d’une faute, une faute morale. C’est une faute politique, et puisqu’il y a remaniement cela mérite sanction." Il a également ajouté : "Mais la question aujourd’hui est : Est-ce que le président de la République peut avoir de l’autorité sur Ségolène Royal ? (…) Il s’agit d’une faute politique. Elle représente la France, elle est dans une situation où elle dit des choses qui sont contraires à la position de la France (…) ce qui est dit est quelque chose d’inacceptable, et de moins point de vue, la République et l’exécutif doivent la sanctionner."

Ségolène Royal a fait une légère marche arrière, prétextant qu’on ne dénigrait pas le peuple cubain un jour de funérailles. Pour Jean-Pierre Raffarin la ministre de l’Ecologie doit clarifier sa position, tout en ajoutant "Mais c’est une faute politique, quand on pense à ces milliers et milliers de morts ou qui sont en prison, il faut du respect quelque soit l’ambiance générale. Mais c’est souvent la tentation aujourd’hui du populisme ou de la démagogie de se laisser dévorer par l’ambiance. La politique c’est de résister à l’ambiance, pour mettre les valeurs au-dessus de tout." Ségolène Royal, souhaiterait prendre la direction du programme des Nations unies pour le développement. Un projet qui apparait compliqué depuis cette polémique.

 

Propos de Ségolène Royal sur Fidel Castro : Jean-Pierre Raffarin exige une sanction
Jean-Pierre Raffarin juge très sévèrement les propos de Ségolène Royal lors des funérailles de Fidel Castro / ©maxppp
Ajouter un commentaire