Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Quand Penelope Fillon "voulait se remettre au travail"

Après les révélations du "Canard enchaîné" sur les activités d'attachée parlementaire de l'épouse de François Fillon, un entretien compromettant du journal anglais The Telegraph refait surface.

Invité sur le plateau du 20 heures de TF1 ce 26 janvier, François Fillon entendait défendre sa femme, accusée d'emploi fictifPenelope Fillon “travaille avec moi depuis toujours”, a-t-il affirmé. Pourtant, de nombreux éléments probants tendent à démontrer le contraire. 

Mai 2007, Nicolas Sarkozy nomme François Fillon Premier ministre. Sa femme étant mi-Galloise, mi-Anglaise, le quotidien britannique The Telegraph lui consacre un article. Dans ce long entretien, Penelope Fillon y raconte ses activités. À aucun moment cette dernière ne fait mention de son poste d’assistante parlementaire auprès de son mari. On apprend ainsi que depuis 2002 elle habitait toute la semaine à Paris, à la demande de son mari, car il "souhaitait voir son plus jeune fils Arnaud grandir, après avoir raté l’enfance de ses autres enfants". Dans cette entrevue, Penelope Fillon évoque également ses week-ends à la campagne, ses cinq chevaux qu’elle ne monte plus. "Je peux alors traîner en vieux pantalons, cela n’a aucune importance. Les locaux pensent : 'Ah, elle est de ces Anglais qui affectionnent le look de jardinier'." , a-t-elle raconté. 

Penelope Fillon assurait être cantonnée au rôle de mère

On apprend également que Penelope Fillon suivait des cours en littérature anglaise en auditeur libre. "J’ai réalisé que mes enfants m’ont connue uniquement dans le rôle de mère. Mais j’ai un diplôme de français. Je suis certifiée avocate. J’ai pensé : 'Regarde, je ne suis pas idiote. Cela va me remettre au travail, me faire penser de nouveau", a-t-elle confié à la journaliste Kim Willsher. Ainsi, Penelope Fillon décrivait une vie qui ressemblait davantage à une mère au foyer ayant un cadre de vie particulièrement aisé. Un mode de vie qui semble très éloigné de celui d’une assistante parlementaire dans la Sarthe. Elue depuis 2014 au Conseil municipal de Solesmes (Sarthe), il y a d’ailleurs uniquement indiqué sur sa fiche "femme au foyer". 

Coralie Deleplace

Dans quotidien britannique The Telegraph, Penelope Fillon assurait être cantonnée au rôle de mère
Dans le quotidien britannique The Telegraph, Penelope Fillon assurait être cantonnée au rôle de mère / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire