Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Pas vu à la télé

Sylvia Pinel : pourquoi a-t-elle changé d'avis sur sa participation à la primaire de la gauche ?

L'ancienne ministre du Logement est l'un des sept candidats à la primaire de la gauche. Après avoir un temps hésité à participer, la présidente du Parti radical, Sylvia Pinel sera finalement la seule femme du scrutin. Pourquoi avait-elle hésité?

Qui est-elle ? Elle critiquait le principe de la primaire au mois de novembre. Aujourd'hui, l'ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel figure parmi les sept candidats. Pourquoi ce revirement ?

La seule femme du scrutin s'est vu forcer de participer à la primaire de la gauche.Début décembre, le comité directeur du Parti radical de gauche, dont elle est pourtant président, ont voté pour sa participation avec 152 voix pour, contre 49 contre et 18 abstentions. Pourtant fin novembre, le PRG avait investi Sylvia Pinel à l'élection présidentielle sans passer par la case primaire. Elle avait déclaré : "forte de votre enthousiasme, de votre soutien,de votre amitié, de votre énergie, forte de ce que vous être, je suis prête".

Mais qui est la seule femme de la primaire de la gauche ?

Malgré sa participation aux gouvernements de Jean-Marc Ayrault et de Manuel Valls en tant que ministre du Commerce puis du Logement, elle rest méconnue du grand public. Diplômée en droit, cette députée du Tarn-et-Garonne, âgée de 39 ans, est restée ministre jusqu'en février 2016. Elle avait succédé à Cécile Duflot au Logement.

Proche de Jean-Michel Baylet, elle lui avait succédé à la tête du Parti radical de Gauche, quand celui-ci est entré au gouvernement comme ministre de l'aménagement du territoire en février 2016. En 2012, elle s'était impliquée dans la campagne du chef de l'Etat. D'ailleurs, elle est l'une des seules à ne pas avoir critiqué l'action. Bien au contraire. "François Hollande laisse le pays dans une situation assainie et offre à la gauche de nouvelles perspectives pour rassembler les Français", avait-elle déclaré au lendemain de son renoncement à la présidence de la République.

Sylvia Pinel : pourquoi a-t-elle changé d'avis sur sa participation à la primaire de la gauche ?
Fin novembre, Sylvia Pinel ne voulait pas participer à la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News