Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

49-3 : Manuel Valls difficilement défendu par Najat Vallaud-Belkacem

Après l’avoir utilisé près de six fois, Manuel Valls a annoncé vouloir supprimer le 49-3 de la Constitution. Au micro de France Info, Najat Vallaud-Belkacem défend l’ancien Premier ministre tout en déclarant que le 49-3 a été "d’une brutalité supérieure à ce qu’on a pu imaginer, au moment où on l’a engagé."

Débat sur le 49-3. Jeudi 15 décembre, Manuel Valls a surpris tout le monde, en annonçant au micro de France Inter qu’il souhaitait supprimer le 49-3. L’ancien Premier ministre l’a pourtant utilisé à six reprises,  pour faire passer des lois très contestées comme la loi Macron ou encore la loi Travail. Sur France info, ce vendredi 16 décembre, Najat Vallaud-Belkacem, qui soutient Manuel Valls à la primaire de la Belle Alliance populaire, a souhaité défendre l’ancien Premier ministre : "Honnêtement, je ne vois pas ce qu’il y a de surprenant à ce que quelqu’un qui a exercé des responsabilités politiques, puisse, maintenant qu’il les a quittées et qu’il a le recul nécessaire sur son action, en tirer des leçons. Reconnaître, ce que je trouve assez honnête intellectuellement, que parfois, il a pu aller trop loin, qu’il a pu commettre telle ou telle erreur."

Najat Vallaud-Belkacem tente de défendre Manuel Valls sur l’utilisation du 49-3

Alors que Jean-Michel Apathie lui demande si l’utilisation du 49-3 était une erreur, elle semble reconnaitre que la manière adoptée n'a pas forcément été la bonne : "Ça s’est révélée d’une brutalité supérieure à ce qu’on a pu imaginer, au moment où on l’a engagé (…) il faut tous que l’on soit honnêtes intellectuellement, le 49-3 en tant que tel, qui est d’ailleurs prévu par la Constitution, est une règle déjà utilisée par le passé, donc elle n’est pas brutale en soi, elle s’est avérée brutale dans les discussions autour de la loi Travail notamment. Et donc il en a conscience, il en tire des conclusions." Najat Vallaud-Belkacem a néanmoins continué à prendre la défense de l’ancien Premier ministre : "Mais pour autant je ne vois pas une forme de reniement. Ce n’est pas parce qu’on prend du recul sur son action et qu’on en tire des leçons qu’on se renie." Manuel Valls avait reconnu ce jeudi 15 décembre : "Je connais parfaitement les effets pervers du 49.3. Et j'ai appris : son utilisation est devenue dépassée, trop brutale."

49-3 : Manuel Valls difficilement défendu par Najat Vallaud-Belkacem
Najat Vallaud-Belkacem défend Manuel Valls mais critique l’utilisation du 49-3 / ©maxppp
Ajouter un commentaire