Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Affaire François Fillon : un nouveau soupçon d'emploi fictif

François Fillon est victime d'une nouvelle accusation d'emploi fictif par le journal de Médiapart ce mardi 31 janvier. Cette fois-ci, c'est l'une de ses collaboratrices qui aurait été salariée par Marc Ladreit de Lacharrière sans laisser de trace de son travail.

Nouveau soupçon d'emploi fictif dans le camp de François Fillon. Mediapart a révélé mardi 31 janvier qu'une collaboratrice aurait été salariée par Marc Ladreit de Lacharrière, propriétaire de La Revue des deux mondes. Déjà en pleine tempête dans l'affaire de Penelope Fillon, l'équipe du candidat y dénonce des accusations totalement "infondées".

Le scandale enfle de jour en jour autour de François Fillon, depuis le scandale concernant Penelope Fillon. Selon Mediapart, Alexia Demirdjian, serait considérée comme un pilier important de l'équipe de François Fillon dans le numérique depuis 2015. Embauchée à la Fondation culture et diversité, Alexia Demirdjian aurait été "salariée à mi-temps pour une mission globale sur une plateforme d'information et d'orientation pour les jeunes vers les études et les métiers de la culture". Selon Mediapart, la politicienne serait absente de l'organigramme public de la fondation entre mars 2015 et le printemps 2016 "à la différence de la petite dizaine d'autres cadres et chargés de mission".

Alexia Demirdjian dément l'accusation de Médiapart

Interrogée par BFMTV, elle formellement démenti l'accusation des journalistes de Médiapart : "je suis profondément choquée et blessée que mon nom et mon honneur soient traînés dans la presse et soient salis. Je fais l'objet d'accusations qui sont parfaitement sans fondements (...) Ça fait dix ans que je travaille, dix ans que mon parcours est transparent. Mes missions et mes journées de présence étaient clairement définies sur mon contrat de travail. Personne ne peut nier que tous les jours, j'étais là. J'ai partagé mon bureau avec les autres chargés de mission de la fondation."

Affaire François Fillon : un nouveau soupçon d'emploi fictif
François Fillon est victime d'une nouvelle accusation d'emploi fictif par le journal de Médiapart ce mardi 31 janvier. Cette fois-ci, c'est l'une de ses collaboratrices qui aurait été salariée par Marc Ladreit de Lacharrière. / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News