Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Affaire Penelope Fillon : Ces tweets de François Fillon qui se retournent contre lui

Alors qu’il se décrivait lui-même comme le candidat de la probité, François Fillon est touché depuis mercredi matin par la polémique concernant sa femme. Soupçonné d’avoir fictivement employé Penelope Fillon, l’ancien Premier ministre s’est défendu tant bien que mal. Mais certains de ses tweets des derniers mois ont désormais une saveur toute particulière.

C’est l’énorme scandale de la semaine. Ce mercredi 25 janvier, le Canard enchaîné révèle que François Fillon, alors député de la Sarthe, aurait fictivement employé sa femme Penelope comme attachée parlementaire entre 1998 et 2002. La possible future première dame aurait par ailleurs conservé son statut après l’entrée au gouvernement de son mari en 2002 en collaborant avec Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon. En huit ans, le Canard enchaîné accuse Penelope Fillon d’avoir touché pas moins de "500 000 euros bruts sur les caisses parlementaires". Des accusations auxquelles a réagi François Fillon à l’occasion d’un déplacement à Bordeaux : "La séquence des boules puantes est ouverte (...) Je suis scandalisé par la misogynie de cet article. Parce que c’est mon épouse, elle n’aurait pas le droit de travailler ?" s’est-il interrogé sans donner plus d’explications.

D'anciens tweets de François Fillon refont surface

Bref, la polémique est loin d’être terminée et François Fillon va devoir s’expliquer. D’autant plus que depuis le début de sa campagne, François Fillon se voulait le candidat de la probité en opposition à certains de ses anciens rivaux comme Jean-François Copé ou Nicolas Sarkozy, poursuivis par les affaires depuis plusieurs années. A la lumière des informations dévoilées ce mercredi par le Canard enchaîné, certains tweets de l’ancien Premier ministre ont ainsi désormais une saveur toute particulière à la lumière de l'affaire Penelope Fillon: "Pour gouverner un pays, ma conviction est qu’il faut être irréprochable. Je pose le principe de l’exemplarité du président et des ministres" écrivait-il par exemple le 18 septembre dernier, "Il y a de l’injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l’argent public" constatait-il encore le 20 septembre 2012. Ça pourrait presque faire rire. Presque...

Affaire Penelope Fillon : Ces tweets de François Fillon qui se retournent contre lui
Certains anciens tweets de François Fillon font sourire après la révélation de l'affaire Penelope Fillon / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News