Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Alain Juppé à Argenteuil : Beaucoup de médias mais peu d'habitants

Le candidat à la primaire de la droite et du centre s’est rendu dans la ville d’Argenteuil ce mercredi 2 novembre. S’il était venu pour marquer sa différence avec Nicolas Sarkozy, Alain Juppé s’est retrouvé face à nettement plus de journalistes et de caméras que d’habitants.

La visite était prévue comme un pied de nez à son principal rival, Nicolas Sarkozy. En 2005, c’est sur cette même dalle d’Argenteuil que l’ancien Président, alors ministre de l’Intérieur, avait promis aux habitants de déloger à coups de ‘’kärcher’’ la ‘’racaille’’ de cette ville francilienne, provoquant l’indignation d’une grande partie de la classe politique et de l’opinion. Alain Juppé, en déplacement sur les lieux entendait marquer sa différence avec son rival et montrer que, lui, peut compter sur un accueil chaleureux des habitants.

Manque de chance, il a surtout bénéficié d’un large accueil… des médias. Arrivé ce matin sur une dalle d’Argenteuil vidée de ses habitants, il aura fallu au candidat du temps et de la persévérance pour trouver quelques argenteuillais avec qui converser. S’ils n’ont pas été faciles à trouver, les habitants se sont néanmoins montrés accueillants. Des ‘’Juppé président !’’ n’ont pas tardé à fuser et le candidat a pu saluer quelques curieux venu l’observer depuis leurs balcons.

‘’Des mots qui ont fait mal’’

S’il a refusé de répondre aux questions sur Nicolas Sarkozy, Alain Juppé a néanmoins concédé que son rival avait usé de ‘’mots qui ont fait mal, qui ont choqué et qui continuent de faire du mal’’. Mais Alain Juppé était avant tout venu défendre son concept ‘’d’identité heureuse’’ et rappeler son respect pour la ‘’diversité’’. Lors de sa visite, il s’est rendu dans la médiathèque de la ville, l’agence bancaire locale, la boucherie hallal et le centre communal de santé, comme le rapporte l’Express.

À Argenteuil, où le taux de chômage est parmi l’un des plus élevés de France, une situation qu’il juge ‘’pas supportable’’, le candidat de la primaire de la droite et du centre veut encourager les créateurs d’entreprise. Alain Juppé a terminé sa visite auprès de ses sympathisants, dans un café oriental où il s’est vu remettre une ‘’urne des quartiers’’ contenant les doléances des habitants d’une centaine de zones sensibles. Malgré un pourcentage de journalistes nettement supérieurs au nombre d’habitants, Alain Juppé a pu témoigner sur son compte Twitter d’une ‘’très bonne matinée à la rencontre des habitants du quartier du Val d’argent’’. 

Alain Juppé
En visite à Argenteuil, Alain Juppé s'est retrouvé entouré de médias mais de très peu d'habitants / ©Capture écran Huffington Post
Ajouter un commentaire