Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Alain Juppé chasse sur les terres de Nicolas Sarkozy

Le Maire de Bordeaux, largement en tête dans la course de la primaire de la droite et du centre, multiplie les déplacements. Cette semaine, il fera plusieurs haltes dans des lieux hautement symboliques… parce que sarkozystes.

Alain Juppé a beau ne jamais se déclarer vainqueur, les sondages sont largement en sa faveur. Les plus optimistes lui donnent 42% d’intention de vote contre 28% pour Nicolas Sarkozy (sondage Kantar Sofres, octobre). Même dans les plus pessimistes, le maire de Bordeaux conserve une belle avance (35% contre 31%, sondage Ifop du 26 septembre). Fort de ces résultats, Alain Juppé a programmé plusieurs déplacements cette semaine comme autant de pieds de nez à l’ancien président : pour cause, il se rendra sur des lieux hautement symboliques et chers à Nicolas Sarkozy.

Comme le révèle Le Parisien, Alain Juppé se rendra en premier lieu dans les Hauts-de-Seine mercredi, là même où l’ancien Président a lancé sa carrière politique. Maire de Neuilly-sur-Seine de 1983 à 2002 et député du même département pendant plus de 10 ans, les Hauts-de-Seine sont symboliquement terres sarkozystes. Terres qu’Alain Juppé entend bien lui reprendre.

‘’Pur hasard !’’

Le maire de Bordeaux poursuivra son tour de France avec une visite à Marseille… le jour même où Nicolas Sarkozy doit y tenir un meeting. Jeudi, Alain Juppé visitera les quartiers nord de la ville avant de se rendre à Toulon, non loin de là. La région PACA, comme le souligne le quotidien, est celle qui a offert ses meilleurs scores à Nicolas Sarkozy en 2007 et 2012. Là aussi que sont élus ses plus fidèles soutiens : Eric Ciotti, conseiller général départemental des Alpes-Maritimes ou Christian Estrosi, président du conseil régional de la région PACA.

Pour terminer en beauté son tour des terres sarkozystes, Alain Juppé devrait se rendre le 2 novembre prochain à Argenteuil. ‘’Parce que c’est le symbole des renoncements, des promesses non tenues de Sarkozy. C’était il y a plus de 10 ans. Et où en sont les banlieues aujourd’hui ? Au même stade’’, siffle un député juppéiste au Parisien. En 2005, c’est dans cette ville du Val d’Oise que Nicolas Sarkozy, encore ministre de l’Intérieur, avait promis de ‘’débarrasser’’ la banlieue de ses ‘’racailles’’. Avec les émeutes qui en ont suivies. Du côté de l’entourage d’Alain Juppé, on dément formellement d’avoir organisé ces déplacements en fonction des succès ou des erreurs de Nicolas Sarkozy. ‘’Pur hasard !’’, balaie l’un deux. N’empêche.

Nicolas Sarkozy - Alain Juppé
Pied de nez : Alain Juppé multiplie les déplacements en terres sarkozystes / ©maxppp
Ajouter un commentaire