Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Alain Juppé dénonce ‘’l’obsession anti-Bayrou’’ de Nicolas Sarkozy

Oui, François Bayrou soutient Alain Juppé. Et le maire de Bordeaux en a assez qu’on essaie de faire de ce soutien le point faible de sa campagne. Sur France Inter ce mardi, il dénonce une ‘’obsession anti-Bayrou’’ de la part de ses adversaires, Nicolas Sarkozy en tête.

 ‘’Ça suffit avec François Bayrou. Cette espèce d’obsession anti-Bayrou, ça commence à bien faire’’, tempête Alain Juppé sur France Inter. Le maire de Bordeaux en a assez qu’on lui rebatte les oreilles avec le soutien de François Bayrou. ‘’Pourquoi est-ce qu’on a créé l’UMP ? Et j’ai été son président fondateur. Pour rassembler les gaullistes, les libéraux et les centristes, et ça a marché. Malheureusement, ça a explosé en vol’’,  rappelle Alain Juppé. Et le candidat à la primaire de la droite et du centre de pointer ‘’la dérive trop droitière de la campagne de 2012’’ de Nicolas Sarkozy qui a fait fuir les centristes.

‘’Je veux les ramener à nous, je veux que l’ensemble de ceux qui respectent les valeurs républicaines de la droite et du centre puissent se retrouver parce que nous aurons besoin de ce rassemblement demain’’, plaide encore Alain Juppé. Avec le ralliement de l’UDI, le maire de Bordeaux s’offre une avance confortable sur son principal rival. De son côté, Nicolas Sarkozy pêche parmi les électeurs du Front national pour rattraper son retard.

François Bayrou se justifie d’avoir appelé à voter Hollande en 2012

Le soutien de François Bayrou à Alain Juppé provoque la colère des partisans de Nicolas Sarkozy. À tel point que l’ancien président a fait du maire de Pau sa cible favorite. Nicolas Sarkozy lui reproche, entre autre, son manque de loyauté vis-à-vis des règles de la primaire. En effet, François Bayrou n’exclut pas de se présenter lui-même à l’élection présidentielle si le résultat de la primaire de la droite et du centre ne lui convient pas. Comprendre : si Nicolas Sarkozy en sort vainqueur.

Rien de mieux pour faire rager l’ancien président qui n’a pas non plus digéré que le maire de Pau appelle à voter pour François Hollande contre lui en 2012. ‘’Nicolas Sarkozy, par sa pratique, par sa manière d’être, par ses attitudes et par ses gestes (…) a convaincu quelque chose comme 3 millions de Français qui n’étaient pas de gauche d’empêcher qu’il soit renouvelé dans son mandat’’, s’est-il justifié sur BFM TV lundi.

Euro 2016 : Alain Juppé  se plante sur Twitter sur la Marseillaise « chantée en anglais »
Alain Juppé dénonce l'obsession anti François Bayrou de ses adversaires / ©maxppp
Ajouter un commentaire