Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Alain Juppé de gauche, François Fillon d'extrême droite ? Les candidats s'accusent

François Fillon d'extrême droite ? Alain Juppé de gauche ? Les deux candidats se rendent coup pour coup dans cette dernière ligne droite de la primaire de la droite et du centre.

La tension monte entre les deux candidats de la primaire Les Républicains : François Fillon et Alain Juppé. Au risque de diviser le parti de la droite, les deux camps se rendent coup pour coup depuis la large victoire de François Fillon au premier tour de la primaire. Ces initiatives ne sont pas sans rappeler l'époque d'une guerre interne au sein du parti RPR entre Édouard Balladur et Jacques Chirac.

A la veille du débat de l'entre-deux tours et à quelques jours du second tour, Alain Juppé est passé à l'offensive évoquant les ambiguïtés de François Fillon concernant l'avortement. Invité de RTL le 23 novembre, Alain Juppé est une nouvelle fois passé à l'offensive. Son objectif ? Mettre en difficulté son adversaire par tous les moyens. "Ce qui risque de fracturer la droite, c'est les prises de positions successives de membres de l'extrême droite, anciens membres du Front national, pour la candidature de François Fillon : monsieur Bompard (fondateur de la Ligue du Sud en 2010), monsieur Carl Lang (fondateur du Parti de la France en 2009), risposte laïque. C'est un constat", avait-il affirmé.

Alain Juppé trop proche de la gauche pour François Fillon

De l'autre côté, François Fillon pointe du doigt Alain Juppé et ses électeurs emprunté au Parti Socialiste. "Quand j'entends les arguments par exemple qu'on m'oppose sur la baisse de la dépense publique, sur la baisse du nombre de fonctionnaires, sur certains éléments sur la vision de la société, ce sont exactement les arguments de la gauche.", s'était-il exprimé sur BFMTV le 22 novembre.

Hervé Mariton, mal à l'aise face à l'offensive d'Alain Juppé

Selon nos confrères du Figaro, le député Hervé Marion a exprimé son mal être face à la "tension politique de la campagne du second tour". Soutien d'Alain Juppé pour cette primaire, Hervé Mariton reste malgré tout sceptique face aux attaques qu'il juge "excessives".

Le plus important dans cette primaire est de rassembler toute "la famille politique" du camp Les Républicains pour Hervé Mariton : "Les passions politiques sont souvent excessives et je ne m'exonère pas de ce constat. Elles doivent être tempérées pour préserver l'unité de notre famille politique et réussir demain l'effort considérable de redressement de notre pays".

Alain Juppé de gauche, François Fillon d'extrême droite? Les candidats s'accusent
Alain Juppé et François Fillon se rendent coup pour coup dans cette dernière ligne droite de la primaire de la droite et du centre. / ©maxppp
Ajouter un commentaire