Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Alain Juppé prévient Nicolas Sarkozy: "si nous continuons comme cela, nous allons vers la guerre civile"

Le chantre de "l’identité heureuse" s’est employé à répondre point par point à Nicolas Sarkozy dans un long entretien publié ce vendredi 23 septembre. Le maire de Bordeaux met en garde son principal rival sur ses propos polémiques notamment.

Contre-attaque. Voici ce qui s’appelle une riposte organisée. Auprès de nos confrères du Monde, Alain Juppé s’est appliqué à répondre aux attaques et aux sorties de Nicolas Sarkozy qui font régulièrement débat. Le maire de Bordeaux met en garde son adversaire contre cette dérive droitière qui pourrait conduire au pire selon lui. "Il faut calmer le jeu. Si nous continuons comme ça, nous allons vers la guerre civile" prévient-il. Et pour encore mieux tacler son adversaire, le candidat à la primaire de la droite et du centre oppose le passéisme à la modernité. "De manière générale, il y a ceux qui ressassent le passé et ceux qui regardent l’avenir. Moi je préfère parler aux jeunes Français de la transformation numérique du monde ou des nouveaux modes de développement économique qu’il faut inventer pour lutter contre le réchauffement climatique, dont nous sommes responsables. Je ne veux pas ressasser indéfiniment l’histoire"indique Alain Juppé.

Alain Juppé instigateur de la paix ?

Le maire de Bordeaux, qui hier encore souhaitait faire évoluer le débat sur toute la polémique autour des Gaulois, est revenu une dernière fois sur l’affaire. "En Nouvelle-Calédonie ou en Polynésie, j’ai rencontré des Français très attachés à leur pays. Il ne me serait pas venu à l’idée de leur dire qu’ils étaient Gaulois ! C’est vraiment une polémique d’un autre âge" déclare-t-il avant de conclure. "Ce n’est certainement pas aux responsables politiques d’écrire l’histoire. Laissons ça aux historiens". Engagé dans la primaire de la droite et du centre parmi six autres candidats, Alain Juppé ne semble concentrer ses attaques qu’à l’encontre de son principal et plus redoutable adversaire, Nicolas Sarkozy. 

Alain Juppé prévient Nicolas Sarkozy:
Alain Juppé met en garde Nicolas Sarkozy contre "la guerre civile" / ©maxppp
Ajouter un commentaire