Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Alain Juppé tacle les soutiens de François Fillon venus de l’extrême droite

En meeting à Toulouse, Alain Juppé a décidé de frapper fort contre son rival, François Fillon. Entre autres critiques sur son programme, il dénonce les ‘’renforts venus de l’extrême droite’’ pour appuyer la candidature du député de Paris.

À quelques jours du second tour de la primaire de la droite et du centre, les deux finalistes tenaient ce mardi soir à quelques minutes d’intervalles deux grands meetings. François Fillon à Lyon, entouré de ses nouveaux soutiens et ancien sarkozystes Laurent Wauquiez, Luc Chatel ou encore Bruno Le Maire et Alain Juppé, depuis Toulouse, auprès de Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-François Copé. Dans un meeting plus animé qu’à l’accoutumé, le maire de Bordeaux est d’abord revenu sur le score inattendu de François Fillon au premier tour. Une ‘’surprise’’, concède-t-il.

Pourtant, Alain Juppé veut y voir, avant tout, le reflet de sa propre popularité. Comme un Lionel Jospin en 2002, il veut croire que face à une victoire annoncée, ses soutiens se sont autorisés à voter pour un autre candidat. Et qu’ils reviendraient bien vite à la raison. Alain Juppé voit dans l’ascension de François Fillon ‘’la volonté de beaucoup, comme ils pensaient que j’étais qualifié pour le deuxième tour, de choisir celui qui viendrait en second… et qui est arrivé premier. Comme ça, parfois, on se trompe’’, ironise le candidat, ajoutant que ‘’l’occasion de rectifier le tir est là dimanche prochain’’. Il n’hésitera pas, tout au long de son meeting, à lancer des appels du pied aux électeurs qui ‘’souhaiteraient changer leur vote…’’.

L’équipe Fillon-Sarkozy et l’extrême-droite

Suivant sa stratégie pour l’entre-deux tours, Alain Juppé a continué à dénoncer le programme ‘’brutal’’ et ‘’inapplicable’’ de François Fillon qui serait ‘’voué à l’échec’’. Et n’a pas oublié de railler le soutien de Nicolas Sarkozy à son ancien Premier ministre, prouvant sa théorie de la ‘’reconstitution de l’équipe Fillon-Sarkozy’’. ‘’François Fillon a le soutien de Nicolas Sarkozy, ce qui reconstitue l’équipe de 2007-2012, qui partage les mêmes idées’’, a-t-il attaqué. En ralliant François Fillon dimanche soir, Nicolas Sarkozy avait admis que ‘’ses choix politiques’’ lui étaient ‘’plus proches’’ que ceux d’Alain Juppé.

Acide contre son rival, le maire de Bordeaux a également lancé une pique à l’attention de François Fillon sur ses nouveaux soutiens. ‘’J’observe que depuis quelques jours d’ailleurs, les soutiens de l’extrême droite arrivent en force pour cette équipe’’, a-t-il lâché devant un public qui s’est empressé de lancer des huées à l’évocation du FN. ‘’J’entends sur les ondes de plus en plus de soutiens venus de l’extrême droite qui soutiennent la candidature de François Fillon’’, avait-t-il développé sur BFM quelques minutes avant son meeting. En comparaison, Alain Juppé se félicite d’être ‘’soutenu par une grande partie des LR, de l’UDI et du MoDem’’, seul moyen selon lui de rassembler la France.

Le maire de Bordeaux est également revenu sur ses déclarations chocs de la journée, sommant François Fillon de clarifier ses positions sur le droit à l’IVG. Il s’amuse que ‘’François Fillon ait été choqué’’ et réaffirme qu’il était ‘’besoin de clarification’’. Il assure à ses soutiens qu’il ne ‘’renoncera pas à poser d’autres questions pour clarifier des positions qui sont parfois confuses’’. Voilà qui devrait mettre de l’ambiance lors du dernier débat de cette primaire, jeudi 24 novembre.

Alain Juppé
Alain Juppé dénonce le soutien de l'extrême droite pour François Fillon / ©maxppp
Ajouter un commentaire