Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Arnaud Montebourg met en garde les électeurs de gauche tentés par Alain Juppé ‘’Ils vont payer par avance leur déception’’

Le vote de certains électeurs de gauche à la primaire de la droite et du centre pourrait profiter à Alain Juppé. Si le maire de Bordeaux est ravi de cette initiative, Arnaud Montebourg lui ne comprend pas l’intérêt suscité par le candidat. Il met en garde les électeurs de son camp d’une grosse déception à venir.

Il y aurait environ 10% des électeurs de gauche prêts à voter pour la primaire de la droite et du centre, selon le Monde. Une opportunité pour Alain Juppé qui assure que ‘’plus il y aura de votants, plus [il] aura de chances de gagner !’’. Force est de constater que les sympathisants de gauche semblent tentés par le vote Juppé, du moins s’il peut empêcher Nicolas Sarkozy de remporter la primaire. Une tactique qui étonne particulièrement Arnaud Montebourg qui juge les deux candidats très similaires.  ‘’Je suis surpris d’entendre certains électeurs de gauche qui se déclarent désireux d’aller voter pour Alain Juppé. Je leur propose d’ailleurs de lire le programme de M. Juppé qui est d’ailleurs le programme siamois de celui de M. Sarkozy’’, prévient le candidat à la primaire de la gauche sur France 3. Un plan social de 250 000 fonctionnaires (…) Je note qu’il veut supprimer l’impôt sur la fortune (…) c’est le même programme que celui de M. Sarkozy’’.

Et en plus il faudrait payer ?

On l’aura compris, pour Arnaud Montebourg, il est inconcevable que des électeurs de gauche puissent réellement voter à la primaire de la droite et du centre. Il n’hésite d’ailleurs pas à ironiser sur le montant du vote, fixé à deux euros pour tous les électeurs. ‘’Et en plus, les électeurs de gauche qui vont aller voter pour M. Juppé, pour ce programme-là, ils vont devoir payer deux euros pour le parti les Républicains. Ils vont payer par avance leur déception, ils vont la payer cash d’ailleurs’’. En jouant l’ironie, l’ancien ministre de l’Économie se rapproche des propos de Julien Dray, proche de François Hollande. Pour le député PS de l’Essonne, il est tout aussi inconcevable que des sympathisants de gauche fassent la queue ‘’avec que gens de droite’’, un dimanche matin. À trop les moquer, ne risqueraient-ils pas de les vexer, à force ? 

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg prévient les électeurs de gauche tentés par Alain Juppé / ©maxppp
Ajouter un commentaire