Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Arnaud Montebourg met en garde Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron

Le candidat à la primaire de la gauche ne croit pas possible une victoire de son camp sans une union totale. Il met en garde Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron : seuls, ils ne pourront pas l’emporter.

Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron ne participeront pas à la primaire de la gauche, c’est acté. Le candidat de la France insoumise ne croit pas possible un rassemblement des gauches plurielles derrière un candidat unique, tant la gauche est secouée par des propositions dissidentes. Le fondateur du mouvement En Marche ! juge lui que ‘’lorsqu’on prétend présider aux destinées d’un pays, on n’est pas là pour s’enfermer dans des querelles de clans’’. Limpide.

La gauche, donnée absente du second tour de l’élection présidentielle dans tous les cas de figure, n’a-t-elle comme autre solution que de se rassembler pour espérer l’emporter ? C’est ce que soutient mordicus Arnaud Montebourg, qui croit encore possible un ralliement avec Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron, les deux candidats de la gauche les mieux placés dans les sondages (entre 13 et 14%).

‘’Aucun d’entre nous ne réussira seul’’

Invité de France 2 ce vendredi matin, l’ancien ministre de l’Économie met en garde les deux candidats. Qu’ils ne souhaitent pas participer à la primaire de la gauche est une chose, mais qu’ils n’espèrent pas l’emporter seuls, prévient-il. Leur absence au scrutin ‘’n’exonère personne, ni nous, ni eux, de l’obligation de nous unir. Si nous voulons réussir, aucun d’entre eux ne réussira seul, ni nous, ni eux’’, martèle Arnaud Montebourg.

Les appels du pied sont nombreux à l’attention d’Emmanuel Macron, qui pourrait s’offrir le soutien de Ségolène Royal, et de Jean-Luc Mélenchon qui a, lui, rallié à sa cause le Parti communiste Français. Pour l’heure, les candidats sont restés sourds aux sollicitations, malgré la menace d’une élimination dès le premier tour. ‘’C’est la raison pour laquelle la question de l’union de la gauche est posée’’, alerte Arnaud Montebourg. Avant de conclure ‘’Je suis aussi le candidat de la gauche unie’’. Au passage.

 

Arnaud Montebourg et Jean-Luc Mélenchon
Arnaud Montebourg met la pression sur Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron / ©(c) Maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News