Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Arnaud Montebourg (presque) candidat à la primaire, ‘’regrette’’ d’avoir soutenu François Hollande en 2012

Arnaud Montebourg ne mâche généralement pas ses mots quand il s’agit de François Hollande. A l’annonce d’une primaire de gauche, le député frondeur ne cache plus sa volonté d’être candidat et en profite pour réaffirmer sa déception face à l’actuel gouvernement.

Arnaud Montebourg était l’invité d’Europe 1 ce lundi matin. Après l’annonce de la tenue d’une primaire à gauche ce week-end, son intervention était très attendue. Va-t-il ou va-t-il pas officiellement déclarer sa candidature pour la course à l’Elysée ? Le député frondeur a répondu avec une langue de bois bien pendue que sa participation était une ‘’hypothèse parfaitement plausible’’ et même ‘’très réaliste’’.  C’est dit, Arnaud Montebourg ne cache (presque) plus ses ambitions présidentielles, lui qui œuvre de longue date pour l’organisation d’une primaire à gauche. A se rappeler qu’en 2011, il est arrivé en troisième position derrière Ségolène Royal et François Hollande lors de la première primaire.

Arnaud Montebourg regrette d’avoir soutenu François Hollande

Compte-tenu de l’impopularité de François Hollande, Arnaud Montebourg a donc tout à gagner à retenter sa chance face à d’autres candidats. D’autant qu’ils seront certainement peu nombreux, puisque ni Jean-Luc Mélenchon, ni EELV ne participeront à la primaire tandis que le PCF hésite entre oui et non, mais plutôt non. Et pour bien marquer sa différence avec l’actuel président de la République, et ses soutiens déçus, Arnaud Montebourg concède qu’il n’aurait pas dû appeler à voter François Hollande en 2012 ‘’j’ai regretté d’avoir fait ce geste’’ et dit construire un projet alternatif pour contrer ‘’ce qui a été fait depuis quatre ans’’. L’officialisation attendra, mais le contenu est bien là.

Arnaud Montebourg
Arnaud Montebourg juge ''très réaliste'' sa candidature à la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News