Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Arnaud Montebourg trop girouette pour l’entourage de François Hollande

Alors qu’Arnaud Montebourg envisage de se présenter à la primaire du PS des 22 et 29 janvier en vue de l’élection présidentielle de 2017, les proches de François Hollande ne semblent pas inquiétés par cette possible candidature. L’entourage du chef de l’Etat juge l’ancien ministre du Redressement productif trop girouette pour se présenter comme le rapporte Le Parisien dans son édition du mardi 28 juin.

D’un soutien à l’autre.   Satisfait de la tenue d’une primaire à gauche, pour laquelle il œuvrait depuis longtempsArnaud Montebourg a fait part de ses ambitions présidentielles dès le lundi 20 juin sur Europe 1. Le député frondeur a répondu à Jean-Pierre Elkabbach  avec une langue de bois bien pendue, estimant que sa participation était une "hypothèse parfaitement plausible" et même "très réaliste".  Une annonce qui n’a surpris personne mais qui surtout ne semble pas inquiéter les principaux concernés, François Hollande en premier lieu. Dans son édition du mardi 28 juin, Le Parisien rapporte que les proches du chef de l’Etat ne se tracassent pas avec cette possible candidature. "Ça ne m’inquiète pas. Il a beaucoup de talent, mais je l’ai connu dans cinq écuries différentes. Alors j’attends la sixième !" ironise un fidèle du président de la République.

Arnaud Montebourg a soutenu Ségolène Royal puis François Hollande puis Manuel Valls

Pour rappel, l’ancien ministre du Redressement productif a soutenu Ségolène Royal lors de la présidentielle de 2007, puis François Hollande en 2012 et Manuel Valls en 2014 avant son entrée à Matignon. Déçu par ses anciens soutiens, Arnaud Montebourg a avoué sur Europe 1 qu’il n’aurait pas dû appeler à voter François Hollande en 2012. "J’ai regretté d’avoir fait ce geste" a déclaré le député frondeur.  Il se positionne désormais  comme un opposant au chef de l’Etat en construisant un projet alternatif pour contrer "ce qui a été fait depuis quatre ans". 

Arnaud Montebourg  trop girouette pour l’entourage de François Hollande
Arnaud Montebourg a soutenu Ségolène Royal en 2007 puis François Hollande en 2012 / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News