Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Axelle Lemaire tacle Emmanuel Macron : "On ne juge pas une personne sur son image dans VSD mais sur des résultats"

Invitée sur le plateau de l’Opinion ce mercredi 7 septembre, Axelle Lemaire critique son ancien ministre de tutelle, Emmanuel Macron. Pour la secrétaire d’Etat au Numérique, il faut le juger sur ses actes.

Critique. Depuis le départ d’Emmanuel Macron, la secrétaire d’Etat au Numérique s’est vue gratifiée du portefeuille de l’Innovation. Invitée de Nicolas Beytout sur le plateau de l’Opinion ce mercredi matin, Axelle Lemaire est revenue sur ses nouvelles prérogatives avant d’évoquer la démission de son ancien ministre de tutelle. La jeune ministre ne se montre pas tendre avec Emmanuel Macron. "J’essaie d’objectiver les faits. Je ne trouve pas que l’on doit juger une personne à la lumière de son image sur la Une de VSD ou de Paris Match.", déclare-t-elle avant de continuer. "Je trouve que lorsque l’on fait de la politique comme lorsqu’on travaille dans une entreprise privée ou la fonction publique, on a des objectifs et on doit prouver nos résultats."

Axelle Lemaire très critique à l’égard d’Emmanuel Macron

La secrétaire d’Etat, dont les relations avec Emmanuel Macron étaient très compliquées au gouvernement, a déjà jugé très sévèrement le bilan de l’ancien ministre. "Il est super fort pour écouter, capter, et saisir les opportunités. Mais son bilan, c’est la vente en douce d’Alcatel à Nokia ou la fusion avortée Orange-Bouygues. Même la loi Macron, c’est la loi Montebourg repackagée, sans les mesures sur les notaires, les huissiers et les rentes. Il n’y a rien ajouté. Pas une ligne. Pour le reste, il ne s’occupe pas tellement des sujets économiques. Vous entendez souvent le mot "industrie" dans sa bouche ?, "assénait Axelle Lemaire dans les colonnes du Monde le 31 août dernier.

Malgré ce bilan mitigé, le fondateur d’En marche ! est donné favori face à François Hollande dans les sondages au premier tour de l’élection présidentielle en 2017. Une bizarrerie pour Axelle Lemaire. "Il est étrange de placer sur un pied d’égalité une personne dont on ne connaît pas les orientations politiques et un président de la République en exercice" déclare-t-elle à l’Opinion. En tout cas, la secrétaire d’Etat ne fera pas d’ombre au Président de la République pour la primaire de la gauche puisqu’elle a annoncé qu’elle souhaitait reconquérir la troisième circonscription des Français de l’étranger. 

Emmanuel Macron critiqué par Axelle Lemaire
Pour Axelle Lemaire, Macron doit être jugé sur ses résultats et non sur son image / ©maxppp
Ajouter un commentaire