Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Axelle Lemaire tacle Nicolas Sarkozy sur son programme numérique : "C’est un peu les années 50"

La secrétaire d’Etat chargée du numérique était l’invitée d’I-Télé ce vendredi 30 septembre. Commentant l’actualité politique, Axelle Lemaire est revenue sur le programme numérique des candidats engagés dans la primaire de la droite et du centre. L’élue socialiste estime que celui de Nicolas Sarkozy rappelle un peu "les années 50" quand celui d’Alain Juppé est "figé dans les années 90".

A la traine. Les candidats LR pas assez  à la page numériquement ? C’est ce que pense Axelle Lemaire en particulier pour Nicolas Sarkozy et Alain Juppé, les favoris des sondages. Sur I-Télé, la secrétaire d’Etat chargée du numérique estime que "Sarko, c’est un peu les années 50 avec le gendarme à Saint-Tropez et Obélix et Astérix". "Alain Juppé, quand je vois son programme numérique, j’ai l’impression qu’il a été figé dans les années 90", déclare Axelle Lemaire qui trouve que le maire de Bordeaux a "repris les mesures du gouvernement mais en baissant la barre d’ambition et sans mettre le social".  Des programmes qui ont de quoi faire bondir la jeune secrétaire d’Etat en tout cas.

Sarkozy et Juppé à la traine pour Axelle Lemaire dans leurs programmes numériques

Pourtant, Alain Juppé semble avoir à cœur de défendre son projet numérique. Mercredi 28 septembre, le candidat à la primaire de la droite et du centre a visité le chantier de la Station F, le futur plus grand incubateur de start-up du monde. Il en a profité pour présenter un cahier de dix orientations sur le numérique indiquant que "la France doit être absolument en première ligne de la transformation numérique".

Quant à Nicolas Sarkozy, l’ancien chef de l’Etat a défendu le "monde ancien" menacé par la "concurrence déloyale" du "monde nouveau" (sous-entendu celui de l’économie collaborative et plus largement du numérique) lors d’un discours à Marcq-en-Barœul le 21 septembre. Si Axelle Lemaire a pris le soin d’étudier le programme numérique des candidats LR, pas sûr que les nouvelles technologies soient l’un des thèmes majeurs de la campagne de la primaire de la droite et du centre. 

Axelle Lemaire tacle Nicolas Sarkozy sur son programme numérique :
Axelle Lemaire critique le programme numérique des candidats LR dont celui de Nicolas Sarkozy / ©maxppp
Ajouter un commentaire