Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Benoît Hamon : burkini, revenu universel, écologie, il revient sur les sujets qui fâchent

Arrivé en tête au premier tour de la primaire de la gauche, Benoît Hamon était l’invité de France Inter ce lundi 23 janvier. Évoquant divers points de son programme, le député frondeur des Yvelines est revenu sur les sujets qui fâchent, du burkini au revenu universel. Le concurrent de Manuel Valls se félicite que certains sujets soient désormais plus d’actualité que d’autres.

À la Une. Benoît Hamon est le grand vainqueur de ce premier tour de la primaire de la gauche. Le député frondeur est passé du statut d’outsider à celui de favori en récoltant plus de 36% des voix dimanche 22 janvier. L’ex-ministre de l’Éducation bat surtout Manuel Valls qui se classe second de ce scrutin avec 31% des voix. Les deux hommes s’affronteront dans une semaine le 29 janvier.

La campagne est repartie de plus belle dès dimanche soir. Dans son discours, Manuel Valls s’est montré particulièrement offensif pointant du doigt les "promesses irréalisables" de Benoît Hamon. Sur France Inter, le député socialiste s’est défendu. "Je n’ai pas dénigré qui que ce soit pendant cette campagne", déclare-t-il.

Benoît Hamon défend le revenu universel

Le favori pour le second tour de la primaire de la gauche est ensuite revenu sur plusieurs points de son programme.  Éducation, travail, communautarisme, Benoît Hamon a évoqué tous les sujets qui fâchent. Sur ce dernier point, s’il s’est déclaré contre le communautarisme, il a martelé que l’islam n’était pas "incompatible" avec la République. "Arrêtons de faire de l’islam un problème de la République", défend le candidat Hamon.

Selon lui, les sujets autour de l’islam qui avaient fait polémique cet été ont été remplacés par des sujets plus importants. "Je crois que c’est un acquis de cette campagne des primaires, on a parlé un peu plus lors des  repas le dimanche, à la pause dans les cours de fac, à la pause dans les entreprises, de revenu universel, de solidarité, de question écologique, et un peu moins de burkini, réjouissons-nous du fait que cet agenda est changé", indique-t-il.  Si le revenu universel est devenu un sujet de discussion pour les Français, il n’en fait pas moins polémique. 

Benoît Hamon : burkini, revenu universel, écologie, il revient sur les sujets qui fâchent
Pour Benoît Hamon, le revenu universel a remplacé le burkini comme sujet de discussion pendant la primaire de la gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire