Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Benoît Hamon – Manuel Valls : Un député balance sur leur poignée de main glaciale

Quelques minutes après la victoire de Benoît Hamon, le nouveau candidat élu et Manuel Valls se sont retrouvés sur le pérron de Solferino pour la traditionnelle photo de famille et de sa poignée de main. Poignée pour le moins glaciale dont ‘’ni l’un ni l’autre n’avaient envie’’ selon un proche de l’ancien Premier ministre.

"Elle était pour les journalistes". Lapidaire. C’est ainsi que Hugues Fourage décrit la poignée de mains glaciale entre Benoît Hamon et Manuel Valls au soir du second tour de la primaire de la gauche. Les deux anciens concurrents n’ont en effet pas fait illusion : quelques minutes après l’annonce officielle de la victoire de Benoît Hamon, l’ancien Premier ministre le vainqueur se sont retrouvé sur le perron de Solferino pour la traditionnelle photo de famille. "Il y a toujours ces poignées de main qui sont faites entre le vainqueur et le vaincu. C’est pour donner une image, je ne suis pas sûre qu’elle soit nécessaire. Elle est pour l’un comme pour l’autre imposée par une vision médiatique", s’agace le député vallsiste.

"Ni l’un ni l’autre n’avaient envie"

L’inimitié entre les deux anciens concurrents est connue et l’entre-deux tours a laissé transparaître de profondes divergences et de lourdes attaques qui ont rendue d’autant plus délicate la fameuse poignée de main. "On peut très bien ne pas aller saluer son adversaire dans un truc un peu fabriqué. J’étais à Solferino hier soir, ni l’un ni l’autre n’avaient envie. (…) Il y avait les caméras parce que tout le monde voulait avoir cette dimension-là. La photo, c’est un épiphénomène. La poignée de main, ce n’est pas ce qui fait la politique en fait", tranche encore Hugues Fourage. Reste que la défaite risque d’être difficile à digérer pour Manuel Valls. L’ancien Premier ministre a d’ailleurs prévu d’esquiver l’investiture de Benoît Hamon le 5 février prochain

Manuel Valls - Benoît Hamon
Un député explique la poignée de main glaciale entre Manuel Valls et Benoît Hamon / ©maxppp
Ajouter un commentaire