Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Benoît Hamon peut-il perdre la primaire de la gauche face à Manuel Valls ?

Arrivé second de la primaire de la Belle Alliance Populaire, Manuel Valls passe à présent à l’offensive. Une tactique qui l’amène à mener des attaques répétées à l’encontre des propositions de son adversaire. En position de force pour le moment, la victoire de Benoît Hamon est-elle assurée ?

Désormais au second tour de la primaire à gauche, Benoît Hamon va devoir faire face aux attaques de Manuel VallsLe revenu universel est dans la ligne de mire de ce dernier. Lundi sur le plateau du 20H de TF1, L’ancien Premier ministre a lancé les hostilités en déclarant que cette proposition serait "la ruine de notre budget". Manuel Valls a également taclé son adversaire en lui reprochant d’une part de vouloir dépénaliser le cannabis, et de ne pas avoir voté certaines lois antiterroristes d’autre part. "Je défendrai aussi une société de la règle et de la norme. (…) Je défendrai aussi une vision de la laïcité que je veux incarner, la lutte contre le communautarisme. Lui, Benoît Hamon, est ambigu sur ces questions.", a déclaré l’ancien locataire de Matignon. 

On a pu le constater lors de ses interviews, Manuel Valls est sur le pied de guerre et il espère renverser la tendance. Deux gauches vont désormais s’affronter et une victoire de Benoît Hamon impliquerait un virage à gauche du PS. C’est donc l’avenir du Parti socialiste qui se joue. Les sympathisants de Manuel Valls font en majorité partie du courant modéré de la social-démocratie. Ces derniers pourraient ainsi voter pour Emmanuel Macron lors de la prochaine présidentielle. 

La stratégie de Manuel Valls : décrédibiliser son adversaire

Ainsi, le PS pourrait se retrouver en grande difficulté pour la présidentielle et être exclu du second tour. Un danger pointé du doigt par Manuel Valls. "Vous avez le choix entre la défaite assurée et la victoire possible", a-t-il lancé dimanche soir. La stratégie offensive de Manuel Valls pourrait porter ses fruits et mettre à mal la campagne de son adversaire. Arrivé second lors de ce premier tour, l’ancien Premier ministre se trouve néanmoins dans une position très compliquée. Sans grandes réserves de voix, il n’est plus donné comme le favori. La participation ayant été historiquement basse, il pourrait malgré tout bénéficier des réserves de voix qui n’ont pas voté au premier tour de la primaire. "A tous les électeurs qui croient dans la gauche, ne désespérez pas, mobilisez-vous ! ", a lancé Manuel Valls sur RTL au lendemain des résultats. 

Pour Manuel Valls, Benoît Hamon
Manuel Valls a-t-il des chances au second tour de la primaire de la gauche? / ©maxppp
Ajouter un commentaire