Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Benoît Hamon : Sanders, Podemos, Corbyn, il s’inspire de perdants pour justifier ses chances de victoire

Grand vainqueur du premier tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire, Benoît Hamon a tenu des propos étonnants au micro de France 2 dimanche soir pour appeler les gens à voter pour lui dimanche prochain. L’ancien ministre de l’Education nationale s’est inspiré de plusieurs perdants comme Bernie Sanders ou le parti espagnol Podemos...

Benoît Hamon et Manuel Valls se sont qualifiés dimanche pour le second tour de la primaire de la Belle Alliance Populaire. Arrivé en tête, l’ancien ministre de l’Education Nationale a été sévèrement attaqué par son futur rival dès l’annonce des résultats : "Vous avez le choix entre des promesses irréalisables, ne vous méprenez pas " a lancé Manuel Valls en faisant référence au programme de Benoît Hamon, "Je veux une gauche crédible et une qui assume les responsabilités du pays. (…) Je veux une société du travail qui crée de l’emploi, des entreprises compétitives, je ne crois pas à une fin du travail, je ne crois pas qu’il faudrait de nouvelles allocations, je ne crois pas au revenu universel au coût exorbitant".

Bernie Sanders, Jeremy Corbyn, Podemos, les étranges modèles de Benoît Hamon

Des propos entendus par Benoît Hamon qui a rapidement réagi mais en adoptant une stratégie des plus inattendues. Le grand gagnant du premier tour de la primaire de la gauche a en effet pris en exemple plusieurs partis ou personnalités politiques pour expliquer sa victoire : "Vous savez, j'étais à 7%-8% dans les sondages au départ et aujourd'hui, les Français m'ont placé en tête, en tout cas ceux qui ont voté. Donc tout le monde serait bien inspiré de voir ce qui s'est passé aux États-Unis avec la mobilisation des jeunes actifs autour de Bernie Sanders, en Angleterre autour de Corbyn, autour de Podemos en Espagne, partout aujourd'hui dans le monde, pour celles et ceux qui croient que face à cette crise, on peut construire des solutions à la fois solidaires, nouvelles, innovantes". Le problème pour Benoît Hamon, c’est que tous ceux qu’il a cité n’ont rien gagné. Bernie Sanders s’est incliné face à Hilary Clinton à la primaire démocrate, Podemos reste la troisième force politique en Espagne et Jeremy Corbyn a certes conquis le Labour au Royaume-Uni mais... c’est tout. Pas sûr que Benoît Hamon souhaite réellement marcher dans leurs traces...

Benoît Hamon : Sanders, Podemos, Corbyn, il s’inspire de perdants pour justifier ses chances de victoire
Benoît Hamon s'est inspiré de célèbres perdants pour justifier ses chances de victoire / ©maxppp
Réagissez à l'actu
Par JD-31723, le lundi 23 janvier à 15:17
Marcher sur les traces des vainqueurs ???
Pas sûr monsieur Benjamin Saillard, que beaucoup de citoyens souhaitent réellement marcher dans les traces... de vainqueurs comme Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande...
0
Ajouter un commentaire
Breaking News