Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Benoît Hamon souhaite qu’Emmanuel Macron soit candidat à la primaire de la gauche

Benoît Hamon soutient l'idée d'une candidature unique de la gauche à l'élection présidentielle. Malgré les dissensions entre les différents partis de gauche, il défend l'idée d'une grande primaire commune qui permettrait au candidat de la gauche d'accéder au second tour. Primaire à laquelle il aimerait bien voir participer Emmanuel Macron.

Après son discours salle Wagram ce matin, la candidature de François Hollande à l'élection présidentielle ne fait plus aucun doute pour Benoît Hamon. ‘’On a beaucoup vu le candidat’’ dans cette allocution, note l’ancien ministre sur Itélé. Peu convaincu par l'intervention du président, Benoît Hamon tacle un discours empreint de ‘’vieille politique’’ et reproche à François Hollande sa ‘’conception datée de la démocratie’’. Benoît Hamon regrette un discours qui ‘’recycle les vieux débats’’ et souhaite, au contraire, que les nouvelles problématiques sur la révolution numérique et les évolutions de la société soient ‘’centrales dans l’élection présidentielle’’. Sur ce point, Benoît Hamon se félicite qu’Emmanuel Macron, ou du moins ses idées, prennent part à la campagne. ‘’Heureusement qu’il va y avoir Emmanuel Macron et moi dans cette campagne, ça va mettre un peu d’air’’, lâche-t-il. À ce jour, Emmanuel Macron n'est pas déclaré candidat à la primaire de la gauche (ni à la présidentielle).

Quid d’une primaire de toute la gauche ?

Benoît Hamon souhaite que ‘’tous les candidats qui se disent de gauche’’ se présentent à la primaire pour permettre un véritable débats d’idée. Le député des Yvelines sait que la présence d’un candidat de gauche au second tour de l’élection présidentielle n’est plus acquise. Le dernier sondage TNS-Sofres publié par le Figaro assure au contraire que la gauche serait éliminée dans tous les cas de figure si plusieurs de ses candidats s'affrontent au premier tour. Benoît Hamon continue donc, sans grand espoir, à plaider pour une primaire étendue à toute la gauche. ‘’Si on fait une primaire de gauche, nous sommes certains d’avoir un candidat au second tour de l’élection présidentielle’’, explique-t-il. L’idée n’est pas neuve mais les dissensions semblent avoir eu raison de la grande primaire de la gauche décrite par Benoît Hamon. Europe Ecologie les Verts, Le Parti communiste français et Jean-Luc Mélenchon ayant déjà annoncé qu’ils ne passeraient pas par ce rassemblement de la gauche pour tenter leur chance à l'élection présidentielle. Quant à Arnaud Montebourg, il attend de juger quelles seront les règles de la primaire pour se prononcer.

Benoît Hamon - Emmanuel Macron
Benoît Hamon souhaite qu'Emmanuel Macron se rallie à une grande primaire de gauche / ©maxppp
Ajouter un commentaire