Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Benoît Hamon soutenu par Dieudonné, il crie au complot et vise l'extrême droite

Benoît Hamon ne compte pas être associé à Dieudonné plus longtemps. Alors que le polémiste a affiché son soutien à sa candidature face à Manuel Valls, l’ancien ministre de l’Education nationale a riposté ce vendredi et dénoncé les "escroqueries de l’extrême droite".

Benoît Hamon ne veut pas d’eux. Pendant le débat de l’entre-deux-tours de la primaire de la Belle Alliance Populaire déjà, l’ancien ministre de l’Education nationale avait refusé de parler de Dieudonné et Alain Soral alors que Manuel Valls avait amené le sujet sur la table : "Je suis pour qu'on n'en parle pas : ça leur fait de la publicité et laissons-les là où ils sont, ils ne méritent pas d'avantage, les deux dont tu as parlé" avait-il alors lancé à son adversaire du deuxième tour. Malheureusement pour lui, Benoît Hamon a bien du finir par se résoudre à les évoquer après qu’ils aient tous deux publiquement annoncé leur décision de le soutenir face à Manuel Valls.

Benoît Hamon dénonce les manigances de l'extrême droite

Et autant le dire tout de suite, Benoît Hamon n’était pas franchement ravi d’être soutenu par les deux individus. Dieudonné d’abord avait appelé ses fans à voter pour Benoît Hamon pour "jouer la carte du tout sauf Valls", imitant l’appel lancé par Alain Soral la veille pour "sortir Valls de la présidentielle". Malheureusement pour eux, Benoît Hamon ne veut pas du tout de leur soutien et il l’a fait savoir ce vendredi dans un communiqué : "Cette démarche ne laisse personne dupe : loin d’être un soutien, il s’agit d’une manipulation médiocre visant à diviser ceux qui ont pour adversaire le racisme et l’antisémitisme" a-t-il d’abord réagi avant de dénoncer les manigances de l’extrême droite, "Benoît Hamon s’insurge contre les escroqueries de l’extrême droite et des courants conspirationnistes et antisémites qui cherchent à parasiter le débat démocratique entre candidats de gauche". C’est clair, la double patate chaude Dieudonné - Soral, Benoît Hamon n’en veut pas.

Benoît Hamon soutenu par Dieudonné, il crie au complot et vise l'extrême droite
Benoît Hamon ne veut pas du soutien de Dieudonné et Alain Soral / ©maxppp
Ajouter un commentaire