Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Bernard Cazeneuve : le chômage est "une priorité"

Lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale le 13 décembre, le Premier ministre Bernard Cazeneuve est revenu sur les prochains objectifs du gouvernement : chômage, politique européenne, travail, jeune.

Le Premier ministre devait convaincre les députés de la majorité en ce mardi 13 décembre. Bernard Cazeneuve a assuré face à l'Assemblée nationale que la lutte contre le chômage constituait "évidemment la priorité" de son gouvernement, et ceux malgré son bail très court à Matignon. "Lutter contre le chômage restera évidemment la priorité du gouvernement", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Rappelant que "le nombre de demandeurs d'emplois inscrits chez Pôle emploi a baissé de 101.700 depuis le début de l'année, Bernard Cazeneuve a estimé que la politique menée par François Hollande et le gouvernement "commence à porter ses fruits".

"Cette évolution doit être amplifiée"

Pour le Premier ministre, le plan de 500.000 formations supplémentaires pour les chômeurs "serait prolongé pour au moins un semestre. L'Etat , les régions, les partenaires sociaux, j'en suis convaincu, seront au rendez-vous de cette mobilisation", a-t-il expliqué face aux députés. Le nouveau locataire de Matignon a aussi rappelé le lancement de l'expérimentation "zéro chômeur de longue durée" dans dix territoires à partir du mois de janvier. Dans le même temps, il a affirmé que la "garantie jeunes" sera généralisée. Celle-ci désigne les jeunes entre 16 et 25 ans en situation de grande vulnérabilité sur le marché du travail.

Des réponses à la crise migratoire

Face à la crise migratoire, Bernard Cazeneuve appelle l'Europe à apporter "des réponses plus efficaces à la crise migratoire. Il faut agir au service de la croissance durable et de l'emploi". Pour réussir, Bernard Cazeneuve est revenu sur l'augmentation de la capacité et de la durée du "plan Juncker". Le Premier ministre a aussi insisté sur la protection des "droits des travailleurs", notamment en matière de "fraudes au détachement".

Concernant l'Europe, il demande enfin des "accords commerciaux" qui garrantissent "la loyauté des échanges, la réciprocité dans l'accès aux marchés publics, la prise en compte des normes sociales et environnementales".

Bernard Cazeneuve : le chômage est
Lors de son discours de politique générale à l'Assemblée nationale le 13 décembre, le Premier ministre Bernard Cazeneuve est revenu sur les prochains objectifs de son gouvernement. / ©maxppp
Ajouter un commentaire