Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Bruno Le Maire, candidat malheureux à la primaire de la droite, continue sa descente

Longtemps promis à une troisième place à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire a finalement terminé cinquième. Après avoir lancé un appel aux dons auprès de ses soutiens pour rembourser ses frais, ce candidat malheureux se sépare aujourd’hui de son directeur de campagne, Jérôme Grand d'Esnon.

La défaite passe mal. Arrivé cinquième avec 2.4% des voix à la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire enchaîne les soucis. Après avoir lancé un appel aux dons pour combler le déficit de sa campagne auprès de ses soutiens, il vient d’annoncer l’arrêt de sa collaboration, mercredi 7 décembre, avec son directeur de campagne, Jérôme Grand D’Esnon.

Alors qu’il veut remercier ses soutiens à l’occasion du soirée, le 10 décembre prochain salle Mabillon à Paris, Bruno Le Maire a décidé de cesser sa collaboration avec son directeur de campagne, Jérôme Grand d’Esnon. Depuis près de quatre ans, ce fidèle de Jacques Chirac l’aidait à se positionner au sein de l’UMP. Notamment en 2014 où cet avocat était devenu son directeur de campagne pour la présidence de l’UMP.

Bruno Le Maire lance un appel aux dons pour rembourser ses frais de campagne

C’est par mail et à ses fidèles soutiens, que le cinquième homme des primaires à lancer un appel à leur générosité. "Une campagne a un coût. J’ai encore besoin de vous", demande-t-il. Alors que les candidats doivent déposer leurs comptes de campagne au plus tard le 20 décembre prochain auprès de la haute autorité de la primaire, le député de l’Eure doit combler le déficit.

Toutefois, un de ses proches s’est montré confiant. "Les dons rentrent encore et nous serons à l’équilibre à la fin de l’année", a-t-il assuré au JDD, dimanche 4 décembre. Après le 20 décembre, les comptes de campagne des sept candidats à la primaire de la droite et du centre seront rendus publics sur le site de la haute autorité.

Bruno Le Maire, candidat malheureux à la primaire de la droite, continue sa descente
Grand perdant de la primaire de la droite et du centre, Bruno Le Maire lance un appel aux dons pour rembourser sa campagne. / ©maxppp
Ajouter un commentaire