Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Parti chrétien-démocrate Parti écologiste Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Campagne contre le sida : comment Robert Ménard s'est fait avoir en détournant l'affiche ?

Robert Ménard, maire de Béziers a détourné l'affiche de la campagne anti-VIH en mettant en avant un couple hétérosexuel avec la devise "liberté, égalité, fidélité". La tentative est finalement ratée.

La nouvelle campagne de prévention contre le sida, mise place par le gouvernement, ne passe pas à droite et la polémique continue d'enfler. Cette fois-ci, la nouvelle provocation est signée Robert Menard, maire de la ville de Béziers. Alors que la polémique bat son plein avec la censure des affiches de prévention contre le VIH, Robert Ménard a tweeté le 27 novembre une affiche qu'il aurait fait placarder dans toute la ville de Béziers affichant un couple d'hétérosexuel. Son objectif ? Montrer son mécontentement face aux photos qui mettaient en scène des couples homosexuels.

Selon nos confrères du Huffingtonpost, ce visuel n'est pas une création des services de communication de la ville de Béziers mais bien une reprise d'un montage photo des militants de la Manif pour Tous.

Le modèle serait gay

Le photographe du couple hétéosexuel s'est quant à lui exprimé sur Twitter face à la reprise de sa photo à des fins politiques : "L'ironie de la situation, c'est que le modèle sur la photo est gay", a affirmé le photographe Matthew Jake Kane sur son compte.

Ce détournement n'est pas le premier depuis le début de la campagne contre le SIDA. Une élue Front National s'était déjà illustrée en se faisant piégée par un photomontage à caractère pornographique.

Depuis le lancement de la campagne le 19 novembre, Marisol Touraine, ministre de la Santé avait annoncé vouloir saisir la justice face à la censure de certains maires de France. Au total, une quinzaine d'affiches ont été retirées. Indignée par ces provocations, la ministre avait affirmé à l'Assemblée nationale le 22 novembre : "je veux vous dire ma colère, mon indignation face aux réactions de certains élus sur la campagne de prévention du Sida dans notre pays aujourd'hui comme si la santé publique devait devenir prisonnière, otage d'un ordre réactionnaire, d'un autre âge et d'un autre temps".

Campagne contre le sida : comment Robert Ménard s'est fait avoir en détournant l'affiche ?
Robert Ménard a tenté de détourner l'affiche anti-VIH en mettant en avant un couple hétérosexuel. / ©maxppp
Ajouter un commentaire
Breaking News