Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Campagne contre le sida : Marisol Touraine s'énerve contre des députés de droite

La nouvelle campagne de prévention contre le sida n'est pas passée à droite. Face à l'interdiction des affiches par des maires de droite, la ministre de la Santé Marisol Touraine a décidé de saisir la justice.

La campagne contre le Sida continue de faire polémique. Depuis quelques jours, de nombreuses affiches ont été mise en place par le ministère de la Santé pour lutter contre le Sida. Problème, plusieurs maires Les Républicains ont voulu interdire cette campagne de prévention anti-VIH.

Face à ces interdictions en masse depuis le lancement de cette campagne d'affiche le 19 novembre, Marisol Touraine s'est exprimée à l'Assemblée nationale pour exprimer toute sa colère contre les élus de droite. Dans son discours, Marisol Touraine est quelque peu virulente : "Je veux vous dire ma colère, mon indignation face aux réactions de certains élus sur la campagne de prévention du Sida dans notre pays aujourd'hui comme si la santé publique devait devenir prisonnière, otage d'un ordre réactionnaire, d'un autre âge et d'un autre temps", sous les applaudissements des députés.

Indignée, la ministre a annoncé mardi saisir la justice à la suite du refus de plusieurs maires Les Républicains. "Parce que nous devons le dire clairement Madame la député, il s'agit de nos valeurs, il s'agit de la société dans laquelle nous voulons voir grandir nos enfants. Lorsque des maires refusent des campagnes d'affichage parce que ces affiches montrent deux hommes ensembles, lorsque tout simplement une responsable de l'opposition dit que cette campagne est 'une incitation à l'homosexualité', ce qui sous entend que l'homosexualité serait un crime alors comment s'étonner que se déverse sur les réseaux sociaux des torrents de haine."

"Une quinzaine" d'affiches ont été retirées

Au total, il y aurait une quinzaine d'affiches retirées par JCDecaux dans une dizaine de villes annonce Lucile Bluzat, la coordinatrice du projet chez Santé publique France, selon Le Monde. Les panneaux concernent 130 villes en France. Sur Twitter, la ministre s'est une nouvelle plainte : "Pour la santé publique et contre l'homophobie, je saisis la justice après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH".

Campagne contre le sida : Marisol Touraine s'énerve contre des députés de droite
Face à l'interdiction des affiches par des maires de droite, la ministre de la Santé Marisol Touraine a décidé de saisir la justice. / ©maxppp
Ajouter un commentaire