Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Cécile Duflot n’est plus fermée à l’idée de participer à la primaire écologiste

Cécile Duflot voulait fédérer EELV autour de sa candidature à l’élection présidentielle. Le parti ayant décidé le mois dernier, contre son avis, d’organiser une primaire pour désigner le candidat écologiste, la députée de Paris se déclare maintenant prête à y participer. Mais sous certaines conditions.

C’est la fin du cavalier seul. Cécile Duflot n’ayant pas réussi à emporter l’adhésion d’Europe-Écologie Les Verts (EELV) autour de sa candidature à la présidentielle pour 2017, elle a annoncé ce lundi 8 août sur France Info qu’elle se résolvait à participer à la primaire du parti.

Mais la députée de Paris a fait mine de ne pas abdiquer totalement en fixant d’ultimes conditions. Elle ne veut plus voir en la primaire écologiste « un boulet » pour la candidature d’EELV à la présidentielle, mais un « point d’appui » pour une campagne qui emmènerait son camp plus loin que dans son habituel rôle de pourvoyeur de candidats aux faibles scores (en 2012 Eva Joly avait recueilli 2,31 % des suffrages, et Dominique Voynet seulement 1,57 % en 2007). À cette condition seulement, Cécile Duflot aura « envie d’y participer. »

La députée de Paris demande encore à être convaincue que la compétition ne sera pas une « expérience funeste pour sa famille politique. » « Peut-être que cette primaire sera un moment de rassemblement, de réunion », a-t-elle déclaré.                         

Loyauté et respect du collectif

Mais quand on lui demande si elle serait prête, dans l’hypothèse où la primaire tournerait à la foire d’empoigne, à maintenir une candidature autonome, Cécile Duflot ne fait plus guère mystère de son ralliement à la ligne du parti. Elle a en effet invoqué sa « loyauté » et le « respect du collectif » pour justifier sa future participation à la primaire.

L’ancienne numéro 1 d’EELV se voit d’ailleurs déjà en haut de l’affiche puisqu’elle imagine une présidente écologiste pour conduire les réformes institutionnelles de la France : « Dans l’hypothèse où il y aurait une présidente écologiste, il faudrait mettre en place de nouvelles institutions avec le retour à un septennat non renouvelable. » Elle entend redonner la primauté aux élections législatives sur l’élection présidentielle. « Le parlement a été affaibli dans la période qui vient de s’écouler, c’était une mauvaise chose pour la démocratie », a-t-elle conclu. 

Cécile Duflot n’est plus fermée à l’idée de participer à la primaire écologiste
Cécile Duflot se déclare prête à participer à la primaire écologiste / ©maxppp
Ajouter un commentaire