Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
#on en parle
Présidentielle 2017

Le clan Hollande contre-attaque pour dissuader les militants de gauche de voter Alain Juppé

Les partisans de François Hollande se mettent en ordre de marche pour dissuader les militants de gauche de voter Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre. BFMTV révèle en exclusivité ce mardi la lettre d’un proche du chef de l’Etat adressée aux élus socialistes de terrain.

Plan d’attaque. Le clan Hollande ne compte pas laisser Alain Juppé s’imposer chez les électeurs de gauche. Pour combattre la menace que représente le maire de Bordeaux, les proches du chef de l’État proposent un argumentaire pour mettre à mal le favori des sondages. Dans une lettre révélée par BFMTV ce mardi, un des proches de François Hollande formule une série de critiques que les élus socialistes locaux pourront formuler pour dissuader les sympathisants de gauche de voter pour Alain Juppé.

Ce courrier, intitulé "Lettre à un électeur de gauche qui envisage de voter Juppé à la primaire de la droite",  indique : "Tu souhaites la victoire de la gauche en 2017. Tu la souhaites tellement que tu es prêt à aller voter Juppé à la primaire de la droite pour éviter Sarkozy. Mais pour que la gauche gagne en 2017, il faut que le candidat de la gauche soit présent au second tour de la présidentielle".

Une lettre aux élus locaux de gauche pour mieux critiquer Alain Juppé

Comme le note BFMTV, la lettre liste une série d’arguments visant à faire changer d’avis les électeurs. "En participant à la primaire de la droite, tu valideras un candidat de droite qui appliquera un programme autoritaire et inégalitaire", "en allant voter aux primaires de la droite, tu renforces le pronostic des sondages qui ne voient qu’un duel entre la droite t l’extrême droite en 2017", est-il écrit. Le courrier dénigre ensuite la candidature d’Alain Juppé. "Lui Président, ce n’est pas la modernité, ni le renouvellement, c’est une très longue carrière ministérielle, commencée en 1986. Il a été Premier ministre de Jacques Chirac en 1995, il a mis la France dans la rue par sa réforme brutale des retraites", est-il noté. La lettre revient également sur les déboires judiciaires du maire de Bordeaux tout en décrédibilisant son programme.

Cet argumentaire, qui vise seulement Alain Juppé, montre bien que la donne a changé et que le clan Hollande redoute plus le maire de Bordeaux que Nicolas Sarkozy. Si un temps François Hollande a concentré ses attaques contre l’ancien chef de l’Etat estimant qu’il était son principal concurrent, ce temps-là semble résolu désormais… 

Le clan Hollande contre-attaque pour dissuader les militants de gauche de voter Alain Juppé
Le camp Hollande veut dissuader les militants de gauche de voter Alain Juppé à la primaire de la droite et du centre / ©maxppp
Ajouter un commentaire