Debout le France EELV En Marche Mouvement pour la France Mouvement républicain et citoyen (MRC) Nouvelle Donne Parti chrétien-démocrate Parti écologiste undefined Walwari Les Républicains UDI Parti Socialiste Front National Union des Démocrates et Indépendants MODEM Europe Ecologie Les Verts Nouveau Parti Anticapitaliste Lutte Ouvrière Front de gauche Parti Communiste Parti de Gauche Parti Radical de Gauche Debout la France
Présidentielle 2017

Destitution de François Hollande : Bruno Le Roux ironise sur les casiers judiciaires des candidats de la primaire à droite

La procédure de destitution de François Hollande a été ratifiée par 79 députés les Républicains et transmise à l’Assemblée nationale. Bruno Le Roux, chef de file du groupe PS à l’Assemblée, déplore une manœuvre politique grossière et rappelle que la droite est elle-même mal placée pour donner des leçons d’exemplarités.

Les députés les Républicains sont (encore plus) vent debout contre François Hollande depuis la parution, dans un article du Monde au mois d’août, d’un document classé secret défense. Le papier, détaillant une manœuvre d’attaque en Syrie prévue en 2013 mais finalement annulée au dernier moment, a été repris par les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, ceux –là même qui ont publié Un président ne devrait pas dire ça, le livre confessions de François Hollande.

Passé inaperçu jusqu’à la publication du livre, ce document classé secret défense est aujourd’hui largement dénoncé par la droite. Le député de Paris Pierre Lellouche a lancé une procédure de destitution de François Hollande pour ‘’graves manquements aux devoirs de sa charge’’. La proposition a été signée par 79 députés LR et est soutenue par la quasi-totalité des députés du groupe à l’Assemblée nationale (152 sur 193). Elle a été remise à Claude Bartolone, qui l’a transmise au Président et au Premier ministre.

‘’Mais de qui se moque-t-on ?’’

Bruno Le Roux, chef de file du groupe PS à l’Assemblée nationale est scandalisé par cette initiative. Surtout parce qu’elle vient du groupe les Républicains, régulièrement impliqué dans des affaires judiciaires. ‘’C’est le camp de M. Juppé, condamné par la justice qui voudrait la destitution de François Hollande ? C’est le camp de M. Sarkozy, mis en examen à de multiples reprises qui voudrait la destitution du Président de la République ? Mais de qui se moque-t-on ?’’, ironise-t-il sur RTL ce vendredi.

Bruno Le Roux dénonce une ‘’manœuvre politique grossière qui vient de gens dont l’honnêteté et l’intégrité n’ont jamais été les qualités premières’’. Pour le député de la Seine-Saint-Denis, fervent soutien de François Hollande, estime que la droite ‘’a toujours un problème avec la légitimité de la gauche quand elle est au pouvoir’’. Et rappelle que ‘’le ministère de la Défense a dit lui-même qu’il n’y avait eu aucune violation du Secret Défense, notamment dans les propos qui sont ceux du Président de la République’’. La proposition de destitution sera examinée par l’Assemblée nationale, si elle est jugée recevable, elle sera transmise à la commission des lois qui décidera de poursuivre ou non la procédure.

 

Bruno Le Roux
Destitution de Hollande : Bruno Le Roux rappelle à la droite ses propres affaires judiciaires / ©maxppp
Ajouter un commentaire